Depuis deux semaines, l’Europe vit au rythme du football. Et cette semaine encore, que ce soit sur le terrain ou en dehors, elle a assisté à des moments fantastiques… mais aussi à de gros fails. Staragora vous résume les 10 tops et flops de cette deuxième semaine de l’Euro 2016.

1)      Flop : les maillots suisses en papier

Le match France-Suisse ne s’est malheureusement pas terminé par un but libérateur de Dimitri Payet, mais a marqué les esprits concernant les maillots helvètes. Six maillots ont en effet été déchirés pendant le match ! L’équipementier de la sélection suisse, Puma, a reconnu un défaut de fabrication. Espérons que leurs maillots seront plus résistants face à la Pologne !

2)      Top : le match-concert à la Philharmonie de Paris

Du jamais vu à la Philharmonie de Paris ! L’association Tatane a organisé avec la mairie de la capitale une projection inédite : un match-concert. Les spectateurs pouvaient ainsi assister au duel Espagne-Croatie sur grand écran, avec en guise de commentaires sportifs… un orchestre philharmonique ! Les musiciens ont ainsi adapté musique classique et moderne aux événements du match, comme les cartons, les occasions, et bien sûr les buts. On valide l’originalité !

3)       Flop : Zlatan remercié par les Belges

Mercredi 22 juin, Zlatan Ibrahimovic jouait son dernier match en équipe nationale de Suède. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a raté sa sortie. Son équipe s’est inclinée 0-1 face à la Belgique, et lui-même n’a pas franchement brillé. Forcément, certains se sont souvenus de sa phrase lors de son départ du PSG : "Je suis arrivé en roi, je repars en légende", mais l’ont un peu adaptée. La punchline s’est transformée en "Arrivé comme une légende, reparti avant les Islandais". Aïe !

4)      Top : les supporters irlandais, la dose de bonne humeur

Les Irlandais ont la réputation d’être les meilleurs supporters du monde, et on n’a pas franchement envie de contester ce titre. Depuis le début de l’Euro, le peuple vert s’est fait remarquer pour sa bonne humeur constante. Des vidéos ne cessent de tourner sur la toile, où on les voit chanter pour la police française, entamer des berceuses pour une petite fille dans le métro ou plus récemment, abîmer le toit d’une voiture, le réparer, et même laisser de l’argent en compensation ! On est loin des tristes images laissées par les hooligans la semaine dernière.

5)      Flop : Les pelouses désastreuses

C’est ce qu’on appelle un bad buzz pour la France : depuis le début de la compétition, les pelouses de certains stades sont dans un état plus que médiocre. Le terrain du stade Pierre-Mauroy de Lille a même été qualifié de "désastre" par Didier Deschamps après le match France-Suisse, où les joueurs n’ont cessé de glisser. La cause ? Une pelouse changée trop récemment et souffrant de conditions météo catastrophiques. Bref, il y a encore du boulot en matière de jardinage !

6)      Top : La "no foot zone" de Nantes

Voilà un top qui va faire plaisir à ceux que le foot exaspère ! Un patron de bar nantais a eu l’idée d’installer une "no foot zone" dans son établissement. A l’intérieur, pas de télés pour retransmettre le match, pas de discussion sur la composition des équipes, pas de pronostics… bref, pas de foot ! Christophe, le patron, explique à 20 Minutes que l’idée est à prendre "au deuxième degré, voire au troisième". Il n’aime tout simplement pas le foot ! Eh oui, il faut aussi penser aux grands oubliés de la compétition… mais non, pas Benzema !

7)      Flop : Anthony Martial quitte sa femme pour Mélanie Da Cruz

On l’a appris la semaine dernière : Mélanie Da Cruz, candidate de Secret Story et des Anges, est en couple avec Anthony Martial, footballeur de l’équipe de France sélectionné à l’Euro. Seulement voilà, la jeune femme serait la cause de la séparation du joueur et de sa femme, mère de leur petite fille ! Une situation qui expliquerait ses contre-performances depuis le début de la compétition ?

8)      Top : Freed from Desire, l’hymne de l’Euro

Oubliez David Guetta et Skip the Use ! Le véritable hymne de l’Euro est sorti… il y a vingt ans ! Les supporters ne cessent en effet de scander la chanson Freed from Desire, de la chanteuse Gala. Ce sont encore les Irlandais qui sont à l’origine de ce retour imprévu : ils ont détourné les paroles en chantant Will Grigg’s on fire, en référence à leur attaquant préféré. Ce n’est pas déplaisant, un peu de vintage !

9)      Flop : Ronaldo jette le micro d’un journaliste

Décidément énervé depuis sa défaite contre l’Islande, Cristiano Ronaldo a de nouveau fait parler de lui en passant ses nerfs sur un journaliste. Ou plutôt son micro. Alors que la sélection portugaise se baladait près de son hôtel, un journaliste du Correio da Manha est venu lui demander s’il se sentait prêt pour le match contre la Hongrie, qui s’est déroulé mercredi dernier. Agacé, le footballeur a saisi le micro du journaliste et l’a jeté dans l’étang ! Il faut dire que Ronaldo ne porte pas ce journal dans son cœur et lui reproche de "colporter des mensonges" d’après L’Équipe.

10)   Top : Ronaldo fait un selfie avec un supporter

Il est d’humeur changeante, ce petit Ronaldo ! Alors que le Portugal a réalisé un match nul face à l’Autriche le 18 juin, le footballeur a malgré tout pris le temps de faire un selfie avec un supporter qui a réussi à s’introduire sur le terrain ! CR7 a même empêché les stadiers d’intervenir pour réaliser le rêve du jeune homme. Décidément, on ne sait plus quoi penser du triple Ballon d’Or…