On dit au revoir à la série Showtime qui traitait le mieux le sujet de l'évolution de la perception du sexe au XXème siècle.

Masters & Johnson

Masters of Sex raconte l'histoire vraie (mais romancée dans la série) de William Masters et Virginia Johnson, des sexologues américains et pionniers en matière de sexologie. Les personnages principaux sont interprétés par Michael Sheen et Lizzy Caplan avec une alchimie palpable qui nous entraine à travers les décennies et l'évolution de la pensée en matière de sexe. Malheureusement, après 4 saisons, les audiences n'ont fait que baisser pour atteindre 453000 téléspectateurs en moyenne pour la dernière saison alors que la première en comptait 1 million.

Un succès critique

Si la série n'aura pas su trouver son public (comme de nombreux shows de qualités), elle aura toutefois été un succès critique et aura apporté à son public une vision plus claire de ce qu'était la perception de la sexualité il y a encore pas si longtemps. Le rôle des femmes dans la série est d'ailleurs prépondérant, Virginia étant une femme libérée (trop pour l'époque) qui passe de secrétaire de Bill Masters à psychologue diplômée et mère de famille. Loin d'être parfaite, son rôle est un bon exemple de la palette de personnage et de situations rencontrés dans cette série. Avec 4 saisons, Masters of Sex aura à sa manière, marquée le monde de la télévision.