Laurent Kerusoré tourne la page. L'acteur qui interprète le rôle de Thomas Marci, barman gay dans Plus Belle La Vie, a confié son ras-le-bol au magazine Public. L'acteur affirme avoir été victime de nombreux actes homophobes, notamment durant le passage de la Loi sur le Mariage pour tous. Une situation qui l'a finalement poussé à quitter les rivages méditerranéens pour la capitale parisienne.

"J'ai cru que j'allais crever"

Depuis qu'il vit à Marseille, une ville où les actes de violence homophobe ont malheureusement explosé au moment des débats sur le mariage homosexuel -+ 78 % en 1 an, selon L'Express-, Laurent Kerusoré a été victime de 13 agressions. L'acteur, qui n'a jamais fait mystère de son homosexualité, s'est notamment retrouvé enfermé dans le coffre d'une voiture : "J'ai cru que j'allais crever", explique-t-il à nos confrères de Public. "La plupart des Marseillais sont avenants, mais (...) j'en ai marre d'être parfois le punching-ball de la connerie de certains." La coupe est pleine : l'interprète de Thomas a choisi de s'installer dans la capitale, en espérant qu'il y profitera d'un climat plus serein.

Un rôle parfois lourd à porter

Parmi les confidences faites au magazine people français, Laurent Kerusoré admet regretter parfois d'être si souvent identifié à son orientation sexuelle : "Les producteurs n'ont pas d'imagination et ne me proposent que des rôles d'homos. Ce n'est pas parce que je suis gay que je ne sais rien jouer d'autre !" Il faut dire que son rôle le plus marquant aura été celui qu'il interprète depuis 2005 dans la série Plus Belle La Vie, et qu'il ne compte pas abandonner malgré son départ de Marseille. C'est d'ailleurs grâce à l'intrigue amoureuse nouée autour de son personnage et celui de Gabriel, son compagnon dans PBLV, que la série a pu aborder le thème de l'adoption par les couples gays, en 2014.