Intitulé Maîtres chanteurs, le 8e épisode de Blindspot a donné des frissons aux téléspectateurs qui étaient devant TF1, hier soir. Violences, tatouages et chantage étaient au rendez-vous. On vus raconte tout ! 

Un crime peut en cacher un autre 

Un flashback montre Bethany Mayfair, cinq ans auparavant, en compagnie de Tom Carter et Sofia Varma, la directrice politique adjointe de la Maison Blanche. Le gouvernement leur demande de trouver des moyens et des détours pour utiliser les informations secrètes recueillies illégalement par la NSA. Mayfair confie l’histoire à Weller, mais un nouveau crime nécessite leur attention. Deux policiers de New York ont été tués dans ce qui ressemble à une exécution. Ils étaient tous les deux présents quelques mois plus tôt lorsqu’un de leurs collègues a tué un adolescent noir non armé, ce qui a causé des émeutes dans Brooklyn.
L’un des tatouages de Jane mène l’équipe au commissariat des policiers. Weller découvre que les policiers sont équipés de caméras et découvre que Schultz, l’un des deux policiers abattus, a eu une altercation avec un célèbre joueur de football américain. Ce dernier était victime d’un maître chanteur qui menaçait de révéler qu’il était gay. Le FBI découvre finalement que deux agents sont derrière la conspiration, ainsi que leur commissaire.
Les différents flashbacks de Mayfair nous apprennent qu’elle entretenait une relation avec Sofia. Quand les activités de la NSA ont été révélées au public, cette dernière, incapable de vivre avec sa culpabilité, s’est suicidée. De son côté, Zapata est toujours harcelée par Carter, qui exige toujours plus de renseignements sur Jane.
Lire aussi