À la recherche d’une nouvelle série à binge-watcher ? Alors réjouissez-vous, car ce vendredi, Netflix va dévoiler, après de longs mois d’attente, les dix épisodes de la saison 1 de The Crown. Une série qui s’annonce déjà comme un phénomène, aussi bien sur le contenu (la vie d’Elizabeth II, un sujet forcément passionnant) que par sa qualité scénaristique et esthétique. Bref, The Crown ressemble fort à un petit bijou signé Netflix à ne manquer sous aucun prétexte. On vous dévoile tout ce qu’il y a à savoir sur la série de la reine d’Angleterre !

1)      Un budget record

Rien n’est trop beau pour Elizabeth II. Afin de couvrir au mieux la jeunesse de la reine d’Angleterre, The Crown a mis les petits plats dans les grands et coûté une somme record : 130 millions de dollars ! Ce qui en fait la série télévisée la plus chère de l’histoire. Quand on sait que la reproduction de la robe de mariage d’Elizabeth II a coûté 35 000 dollars (alors que, fait amusant, la future reine avait économisé des coupons de rationnement pour payer le tissu par solidarité avec les autres mariées en 1947), on comprend que The Crown compte ne rien laisser au hasard.

2)      Un casting royal

Côté casting, Netflix a parié sur des acteurs de renom. Claire Foy incarne Elizabeth, un rôle qui lui sied à ravir, puisqu’elle a déjà incarné une reine, la malheureuse Anne Boleyn, dans la série Wolf Hall. Pour le Prince Philip, on retrouve Matt Smith, le 11ème docteur de Doctor Who, très convaincant dans le rôle du mari de la souveraine. Jared Harris, alias Moriarty dans Sherlock Holmes : Jeux d’ombre, interprète quant à lui le roi George VI, père d’Elizabeth. Et surprise, c’est un acteur américain, John Lithgow (le Trinity Killer de Dexter), qui incarne Winston Churchill. Bref, que du beau monde !

3)      La couronne intime

Si The Crown s’attache à dépeindre les intrigues politiques et la fonction royale en Angleterre, la série permet aussi de découvrir Elizabeth II d’un point de vue plus intimiste, notamment à travers sa relation avec son mari, le Prince Philip. On suit le couple dans l’accession au pouvoir de la reine, ce qui met à mal Philip et son rôle d’homme. Elizabeth va ainsi devoir rassurer son époux, mais aussi ses sujets et les acteurs politiques de son pays, à qui elle paraît trop jeune et effacée. Un défi que l’on sait aujourd’hui relevé haut la main, mais qui a été un parcours du combattant pour la souveraine. Autant dire que The Crown passionnera les amateurs d’histoire comme les néophytes.