Luke Cage est la nouvelle série Netflix qui fait beaucoup parler. De quoi ça parle, est-ce que ça vaut le détour, quelles sont les influences de la série ? On vous dit tout.

1. Les origines de Luke Cage

Luke Cage (né Carl Lucas) est un super-héros des comics de Marvel, qui possède une force extraordinaire et une peau à l'épreuve des balles. Il a été créé en 1972 par Archie Goodwin et John Romita, Sr. Il est le premier personnage afro-américain à obtenir sa propre série, et ce, grâce à Cheo Hodari Coker, créateur et showrunner de la série Luke Cage qui arrive sur Netflix ce 30 septembre. Le personnage de Luke Cage est né dans le contexte de la "blaxploitation", un courant artistique visant à mettre en avant la communauté afro-américaine dans la culture mainstream.

2. Le chéri de Jessica Jones

Si Luke Cage n'est pas étranger aux sériephiles, c'est parce qu'il est déjà apparu dans la série Marvel Jessica Jones, aussi diffusée en exclusivité sur Netflix. On peut le voir durant sept épisodes de la série, dans laquelle il joue l'amant de l'héroïne, interprétée par Krysten Ritter.

3. Le casting de Luke Cage

Dans la peau du surpuissant Luke Cage, on retrouve l'acteur américain Mike Colter qui a notamment joué dans les films Million Dollar Baby, Men in Black 3 et Zero Dark Thirty, et les séries TV The Good Wife et Ringer. A ses cotés, on note la présence des acteurs Mahershala Ali, Simone Missick, Rosario Dawson et Alfre Woodard.

4. Un héros moderne 

Si Luke Cage est bien un super-héros Marvel, il est loin des Avengers et autre Wolverine : dans la série signée Netflix, le "réalisme" est de mise (autant que possible avec un homme aux pouvoirs extraordinaires) puisque les effets spéciaux sont minimes. Ici, Cheo Hodari Coker met en lumière un héros moderne qui assume ses origines à 100%

5. Un univers hip hop important

Ancien journaliste spécialisé dans le rap, Cheo Hodari Coker tient à ce que la musique hip hop ait une place importante dans la série Luke Cage. La musique est omniprésente dans chaque épisode, et dans la bande originale qui a mobilisé un véritable orchestre afin d'évoquer les sonorités hip hop et les racines de Harlem, où se déroule la série.