La série documentaire événement de Netflix avait passionné le monde entier au sujet du parcours judiciaire chaotique de Steve Avery. Elle revient désormais pour une saison 2 qui s'annonce encore plus intrigante ! 

Une suite pour Making A Murderer

C'est par un simple tweet, posté le 19 juillet dernier, que Netflix a annoncé la nouvelle : "Ce n'est pas fini. Making A Murderer va revenir". Eh oui, vous avez bien compris : il y aura une saison 2 de la série documentaire qui avait fait beaucoup de bruit en décembre 2015 sur la plateforme de Netflix. Les réalisatrices Laura Ricciardi et Moira Deimos travaillent actuellement sur des épisodes inédits qui poursuivront l'histoire de la première saison. 

Si Netflix n'a pas encore révélé la date de diffusions de cette saison 2 de Making A Murderer, on ne doute pas du succès de ces nouveaux épisodes. Selon le cabinet spécialisé Symphony Advanced Media, chacun des dix épisodes de la première saison avait été visionné par 19,3 millions de téléspectateurs en moyenne, et ce, uniquement lors des 35 premiers jours de leur mise en ligne. Un nombre vertigineux !

Steve Avery, le symbole d'une Amérique corrompue

Pour ceux qui n'avaient pas suivi le phénomène Making A Murderer, la série docu suit le parcours judiciaire de Steve Avery, un marginal américain, qui a passé 18 ans en prison pour viol, avant d'être innocenté en 2003 grâce à l'avancée scientifique des analyses ADN. Les avocats de l'homme de 54 ans découvrent que l'enquête à été menée à charge et que la corruption est monnaie courante dans la police.

La libération de Steve Avery soulève des interrogations de l'opinion publique sur la réelle efficacité de la justice américaine. Sauf que deux ans après être sorti de prison, Steve est de nouveau accusé, cette fois-ci, pour le meurtre de la photographe Teresa Halbach. Son neveu retardé mental, Brendan Dassey, est aussi accusé. Steve Avery est condamné en 2007 à la prison à perpétuité. Ses avocats mettent alors en lumière les erreurs et zones d'ombre du dossier qui pourraient révélés l’innocence de Steve Avery...