Lors de la quatrième saison de Grey’s Anatomy, le docteur Callie Torres découvrait sa bisexualité en entamant une relation avec Erica Hahn. Et aujourd’hui, son interprète, Sara Ramirez, a décidé de partager sa propre expérience en donnant un discours au sommet True Colors, qui vise à aider les jeunes sans-abris LGBT des États-Unis. L’actrice s’est déclarée bisexuelle, tout comme le personnage qu’elle a incarné à l’écran.

Sara Ramirez soutient les jeunes LGBT

D’ordinaire très réservée au sujet de sa vie privée, l’actrice Sara Ramirez, qui a quitté Grey’s Anatomy la saison dernière, a décidé de parler de sa sexualité dans l’espoir que son expérience puisse être utile à d’autres. Invitée au True Colors : 40 to None Summit, la comédienne a livré un discours émouvant sur son propre parcours et s’est adressée à tous les jeunes LGBT samedi matin à Los Angeles : "La plupart de nos jeunes sans-abris sont des jeunes dont les vies comportent de nombreux chemins, que ce soit en raison de leur identité, leur genre, leur ethnie, leur classe sociale, leur orientation sexuelle, leur religion ou leur nationalité. Et, parce que ces chemins font aussi partie de ma vie : femme, d’origine multiethnique, femme de couleur, queer, bisexuelle, Américaine irlando-mexicaine, immigrée et élevée par une famille aux racines très catholiques, aussi bien du côté mexicain qu’irlandais, je suis profondément investie dans des projets qui permettront à nos jeunes de se faire entendre."

Sara Ramirez ne s’est pas contentée de prononcer ce discours à Los Angeles, mais a aussi posté cet extrait de son speech accompagné d’une photo d’elle arborant une nouvelle coiffure sur son compte Twitter, sans oublier de poster les hashtags #Bisexuelle #Queer et #Immigrée.

Lire aussi

Sara Ramirez a reçu des messages de haine

Mariée depuis 2012 à Ryan DeBolt, Sara Ramirez n’avait jusqu’ici jamais évoqué sa sexualité. Pourtant, son personnage de Callie Torres dans Grey’s Anatomy a suffi à lui valoir des mails haineux, lui reprochant de jouer un personnage bisexuel et de soutenir les droits des personnes LGBT. Grave !