Les meilleures choses ont une fin, et pour l'un des personnages principaux de Game of Thrones, celle-ci a été épique ! Dans cet épisode capital de la 6e saison, découvrez l'issue du siège de Winterfell par les armées conduites par Jon Snow et Sansa Stark, face à un Ramsay Bolton plus sadique que jamais. Que va devenir la famille Stark après cet épisode haletant ?

Le siège de Winterfell

Sur le papier, la situation est très mal engagée pour les gentils Stark. Ramsay Bolton a rassemblé face à eux une armée puissante, constituée de seigneurs traîtres à la famille symbolisée par le loup. Sansa et Jon, de leur côté, ne peuvent guère compter que sur les sauvageons et les fidèles de Castleblack : leur campagne de recrutement a fait pschitt, et Ramsay, toujours aussi arrogant, a déjà prévu les courses chez Ikea pour meubler son nouveau pied-à-terre.

Encore un Stark abattu

Première victime de la folle bataille, le malheureux Rickon Stark, piégé par cette vermine de Ramsay Bolton. Celui-ci lui fait croire qu'il peut s'enfuir pour rejoindre les siens, mais à la toute dernière seconde, tire le plus jeune des Stark comme un vulgaire gibier. Une flèche en plein cœur efface le pauvre Rickon de l'équation, ce qui laisse Bran Stark dans la position de seul héritier mâle de la famille, bien que Sansa et Jon l'ignorent : pour eux, Bran est mort depuis belle lurette.

Ramsay vs Sansa

Attendez-vous à assister à une bataille comme jamais Game of Thrones ne nous en avait offert jusqu'ici. Dans l'épisode précédent, les manœuvres ignobles de Jaime Lannister lui ont permis de récupérer Riverrun sans verser la moindre goutte de sang. Pour reconquérir Winterfell, cette fois, il faudra un peu plus que la menace d'un petit garçon expédié dans un trébuchet. La guerre fait rage au pied de la forteresse, et elle ne tourne pas franchement en faveur de Jon et ses troupes, bientôt encerclés par les hommes de Bolton. Jon Snow se fait littéralement découper façon julienne, mais survit miraculeusement, tandis que Sansa réussit malgré le génie tactique incontestable de Ramsay à faire entrer ses chevaliers du Val –sortis miraculeusement de sa manche grâce à l'aide de Littlefinger- à Winterfell. Et gagne la vengeance qu'elle attendait depuis déjà quelques épisodes contre le bâtard qui fut son mari. Ramsay rejoint son créateur de la plus ironique des façons : dévoré par ses propres chiens, sous les yeux de l'aînée des Stark. Scrounch.

Davos farfouille dans les cendres

Le siège triomphal de Winterfell permet en outre à Ser Davos d'apprendre l'atroce vérité sur sa jeune amie, la fille de Stannis Baratheon, brûlée vive sous les conseils de Melisandre. Il découvre en effet les lieux de son sacrifice, et la petite statuette qu'il avait sculptée pour la jeune fille, noircie par les flammes. Il semblerait que la sorcière rouge ait des soucis à se faire.

Pendant ce temps, chez Daenerys…

A Meereen, où la Khaleesi a fait un retour fracassant, les navires des maîtres sont piégés dans le feu de 3 dragons enthousiastes. Les chefs rebelles se présentent tout de même dans la cité, et 2 d'entre eux sont proprement exécutés par Ver Gris, qui se révèle sacrément habile pour égorger 2 larrons simultanément. Autre événement majeur : les Dothrakis font une entrée fort cavalière –évidemment- dans les rues de la cité pour mettre à mort les Fils de la Harpie. Ça ne calme toujours pas Daenerys qui a la ferme intention d'aller dégommer du maître et brûler les cités esclavagistes. Tyrion a beau lui rappeler l'exemple pas très édifiant de son père, le Roi Fou, qui souhaitait faire exactement la même chose à King's Landing, la Mère des Dragons est chaude comme la braise. Sans mauvais jeu de mot. Nouveau rebondissement : Yara et Theon Greyjoy, à la tête de toute leur flotte, débarquent à Meereen. Les vents ont dû être sacrément favorables pour leur permettre d'accomplir si rapidement une traversée, à moins que les Fer-nés n'aient mis au point le 1er moteur nautique à l'hydromel de l'histoire des 7 royaumes. Mais passons. Le deal est simple : Theon et Yara offrent à Danenerys leur flotte supersonique contre la certitude de récupérer leur fief, entre les mains d'Euron, leur oncle régicide. Daenerys accepte, contre la promesse des Greyjoy de ne se livrer à aucun saccage ou autre exaction. Préparez-vous, Daenerys va faire son entrée à Westeros !

Lire aussi