Nous dépassons la 1ère moitié de la 6e saison. Ce nouvel épisode, comme il fallait s'y attendre depuis le grand retour de Jon Snow aux affaires, est avant tout centré sur les mouvements de troupe et les alliances à former –bon gré, mal gré- dans le but : a) d'éviter l'invasion d'une horde de zombies surarmés ; b) de récupérer les terres que chaque personnage de la série pense pouvoir revendiquer de droit ; c) de survivre quelques minutes de plus dans un univers hautement létal. "The Broken Man" offre également l'occasion de renouer avec un personnage disparu depuis la fin de la saison 4. Vous voyez de qui on veut parler ?

Bien vivant et toujours aussi hargneux

Non, ce n'est pas Charles Ingalls qui coupe du bois avec tant de vigueur tout en devisant avec Ian McShane (inoubliable salopard de Deadwood). Cette énorme balafre vous est familière ? Oui, c'est bien Sandor Clegane, "The Hound", qu'on avait cru définitivement neutralisé par Brienne de Torth à la fin de la saison 4 ! D'après ce que l'on peut comprendre de sa conversation avec Brother Ray, Sandor revient de loin, et une seule chose lui a permis de survivre : la haine. Et pourtant, il se trouve désormais en sainte compagnie. Brother Ray a la ferme intention d'élever une tour (un Sept ?) avec sa petite troupe de religieux, et il en profite pour tenter de convertir "The Hound" aux joies de la tendresse, de la paix et de la culture de pâquerettes. De fait, il semble presque y parvenir… Jusqu'à l'arrivée d'une bande de malfrats qui met fin au doux rêve, exécutant Ray et ses compagnons. Seul Sandor survit, et maintenant, il a une hache.

Jaime Lannister et Bronn veulent vaincre sans péril

Brynden "Blackfish" Tully a repris la forteresse de Vivesaigues, ce qui n'est pas exactement du goût des Lannister et de leurs alliés de circonstance, les Frey. On aurait pu s'attendre à une bataille aussi brutale qu'incertaine, mais Blackfish n'a pas l'intention de se laisser impressionner : il annonce sans frémir à Jaime et son compère Bronn qu'il est prêt à faire durer le siège un an ou deux, un temps précieux que les Lannister n'ont peut-être pas envie de perdre. Jaime possède cependant un atout en poche : Edmure Tully, le neveu de Blackfish (et le petit frère de Catelyn Stark), actuellement entre les mains des Frey. Il ordonne de préparer un bain et des vêtements propres à Edmure, et s'apprête visiblement à négocier une reddition de Blackfish contre la libération de son neveu.

Cersei Lannister papote avec une amie

Margaery Tyrell paraît totalement gagnée à la cause du grand Moineau –on a un peu de mal à y croire venant de cette adorable manipulatrice. Elle va jusqu'à congédier sa grand-mère, Lady Olenna, une pécheresse aux yeux du chef religieux qui ne tolère plus sa présence à Port-Réal. Margaery s'exécute donc mais parvient toutefois à faire passer un message à la "Reine des Epines". Une rose dessinée à la hâte, le symbole de la maison Tyrell. Lady Olenna se retire donc, mais reçoit la visite de Cersei avant son départ. L'occasion ou jamais de lui manifester toute son affection : "Je me demande si vous êtes la plus horrible personne que j'ai jamais rencontrée", s'interroge-t-elle à voix haute, ajoutant que Cersei a perdu. La sœur de Jaime garde la tête haute. Plus que jamais, elle estime être dans son bon droit et fera tout pour le faire savoir.

Jon Snow et Sansa Stark  recrutent

Comme il fallait s'y attendre, le défunt-puis-ressuscité Jon Snow parvient sans trop de peine à convaincre les sauvageons de se rallier à lui, avec le soutien de Tormund. L'affaire n'est pas aussi simple avec les autres Maisons du Nord, pourtant des alliées historiques des Stark. 1ère étape : les Mormont, sur lesquels règne la très jeune Lady Lyanna. La demoiselle ne supporte pas les baratineurs, et c'est finalement Ser Davos –qui, décidément, sait s'y prendre avec les pré-ados- qui parvient à la convaincre d'envoyer sa poignée d'hommes à la reconquête de Winterfell. "S'ils sont à moitié aussi féroces que leur Lady, déclare le Capitaine Oignons avec optimisme, les Bolton sont condamnés." Ça ne se passe pas aussi facilement chez les Glover : Lord Glover estime que la Maison Stark est morte, et que ses obligations envers elle sont donc nulles et non avenues. Sansa Stark décide alors d'envoyer un message par corbeau… à Littlefinger, selon toute vraisemblance. L'aînée des Stark est entrée en politique, et elle pourrait s'avérer une adversaire impitoyable.

Theon Greyjoy est prié d'arrêter de se plaindre

Chez les renégats Greyjoy (Theon et sa sœur Yara), on prend un peu de bon temps avant de souquer ferme en direction de Meereen. Les Greyjoy ont l'intention de joindre leurs forces à celles de Daenerys pour reconquérir Westeros. En attendant, l'alcool coule à flots et la bande tripote à qui mieux mieux d'accortes jeunes hommes et femmes. Sauf Theon, qui ne supporte plus la bière et aurait bien du mal à contenter qui que ce soit dans l'état lamentable où Ramsay l'a réduit. Yara ne veut rien entendre : son frère a le choix entre se reprendre immédiatement, ou à mettre fin à ses souffrances comme un grand. Yara, la copine idéale en cas de déprime.

Lire aussi

Arya est dans de sales draps

"Une petite fille" est oubliée, Arya Stark a repris les commandes. Mais alors qu'elle tente par tous les moyens de rejoindre Westeros, elle tombe dans le piège de la protégée de Jaqen, qui vient à elle sous l'apparence d'une innocente petite vieille. Mais alors qu'on s'apprêtait à dire adieu à la plus jeune fille de Ned Stark, elle parvient à s'échapper en se jetant à la rivière. Gravement blessée à la gorge, Arya erre dans les rues de Braavos en laissant une belle traînée de sang derrière elle, au cas où elle ne fasse pas une cible assez facile pour son ennemie.