Après le choc, l'angoisse. De nombreuses séries anglaises sont réalisées en co-production avec l'Europe ou bénéficient de financement de l'Union Européenne, quel sort leur est réservé après la décision du Royaume-Uni de sortir de l'UE ?

Des conséquences bien réelles

Selon l'IFTA (Independent Film and Television Alliance), les conséquences du Brexit pourraient être désastreuses pour la production anglaise. De nombreux acteurs et artistes s'étaient élevés contre la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, parmi eux, Helena Bonhan Carter, Benedict Cumberbatch ou encore J.K Rowling dans une lettre ils déclarent : "De la plus petite galerie aux plus gros blockbusters, nombre d'entre nous ont travaillé sur des projets qui n'auraient jamais existé sans les financements de l'Union Européenne (...). Le Royaume-Uni n'est pas seulement plus fort en Europe, il est aussi plus imaginatif et créatif.". La sortie de l'UE signifie aussi la fin de certains programmes d'aides européens comme MEDIA (Mesures pour Encourager le Développement de l'Industrie Audiovisuelle) qui avait financé à hauteur de 40 millions d'euros la distribution en Grande-Bretagne en 2014 et en 2015.

Lire aussi

La fin de Game of Thrones ?

Rassurez-vous, après l'annonce du Brexit, HBO la chaîne qui diffuse GoTs'est empressée de calmer ses fans : "Nous ne prévoyons pas que le résultat du référendum aura des conséquences sur la production de Game of Thrones". On peut donc souffler ! Malgré tout, la série perdra sûrement des financements qu'elle devra compenser. Mais Game of Thrones n'est pas la seule série produite en Angleterre, de nombreuses séries à plus petits budgets vivaient grâce aux fonds délivrés par l'Europe. On peut donc envisager que la production de séries anglaises risque de ralentir dans les prochains mois. Peu rassurant de la part d'un pays qui nous a gratifié de séries aussi géniales et iconiques telles que Doctor Who, Downton Abbey ou Broadchurch !