Tous devant vos postes de télévision ! Aujourd'hui, mardi 18 aout 2015 est diffusé sur TF1 à 15h10 le téléfilm sur Whitney Houston intitulé Whitney Houston: destin brisé.

Un amour tragique

Whitney Houston est une chanteuse planétaire qui inspire encore aujourd'hui les plus grandes stars, de Beyonce à Rihanna. Le biopic se concentre sur les premières années d'idylle entre Whitney Houston et le chanteur des New Jack Swing Bobby Brown. Les deux stars à succès se rencontrent à la cérémonie des Soul Train Awards. Ils tombent follement amoureux et décident de se marier le 18 juillet 1992 devant 800 invités. Leur fille Bobbi Kristina naît un an plus tard (et meurt tragiquement comme sa mère dans une baignoire le 26 juillet 2015). Professionnellement parlant, la carrière de Whitney Houston décolle et la BO de Bodyguard qu'elle compose devient la deuxième musique de film la plus vendue au monde. A partir des années 2000, c'est le début de la descente aux enfers: ses succès sont plus modérés, son état de santé inquiète et les nombreuses infidélités de Bobby Brown engendrent sa dépendance à la drogue. Le film a toutefois décidé de s'arrêter là et de ne pas montrer sa tragique chute.

Un biopic controversé

Le biopic est réalisé par Angela Bassett, qui a joué dans Ou sont les hommes ? de Forest Whitaker au côté de... Whitney Houston, ce qui a dû lui donner envie de lui rendre hommage à travers ce téléfilm. Yaya Dacosta (Dance with me, Le Majordome) prendra les traits de la diva.

Le film a été diffusé pour la première fois le 17 janvier 2015 aux Etats-Unis sur la chaine Lifetime. 4,5 millions de téléspectateurs étaient alors au rendez-vous.  Il a toutefois été très mal accepté par la famille de l'interprète de I will always love you. La soeur de Whitney Houston, Pat Houston avait déclaré à ce propos: "Si vous regardez ce film, préparez-vous au pire". La famille n'a jamais autorisé la diffusion du biopic. La mère de la musicienne, Cissy Houston, avait même porté plainte en 2014 contre la chaine américaine à cause de la mise en lumière des problèmes d'alcool et de drogue de la diva mais également de sa relation tumultueuse et violente avec Bobby Brown. La justice américaine l'a toutefois autorisé, du moins sans les versions originales des chansons de Whitney Houston.