Pour le moment, elle prend ça avec son joli sourire, nous montrant ses adorables dents du bonheur. Mais la prochaine fois, elle cogne !

Accompagnée de Jean-Marc Vallée, le réalisateur québécois du Café de Flore, Vanessa Paradis n'aura pas parlé longtemps de son nouveau film... Quelques questions de courtoisie vite envoyées en hors d'oeuvre avant qu'Ariane Massenet n'attaque le plat principal : Vanessa Paradis et Johnny Depp se seraient séparés.

Agacée par cette rumeur tenace venue des States, l'actrice venue en solo à Paris se lance alors dans une analyse de la presse people.

"Ca dépend de quelle rumeur. Là, ce sont des rumeurs qui peuvent faire beaucoup de mal à ma famille. Quand on raconte qu'on achète des maisons partout, au fin fond de la Creuse, qu'on a 52 maisons en France... On se sépare l'hiver, on se marie tous les étés, j'en suis à ma douzième grossesse. Tout ça c'est pas grave... Par contre, quand ça peut faire du mal à mes enfants, je trouve ça (grimaces)... Surtout que tout ça c'est du business. On a besoin de trouver des choses. Les magazines finissent dans les cheminées ou aux toilettes."

Conquis, le public applaudit, mais Michel Denisot la relance, et Vanessa s'indigne alors : "Bah oui, la rumeur est fausse".

Le débat est clos, une page de publicité.