C’est LE livre dont tout le monde parle cette semaine. Avant sa sortie officielle, le jeudi 4 septembre, des extraits de Merci pour ce moment avaient été publiés dans Paris Match, et avaient déjà suffi à mettre le feu aux poudres à l’Élysée. Certaines de ces confessions n’avaient pas manqué de provoquer l’hilarité sur Twitter. Mais le livre de l’ancienne première dame continue à s’arracher, pour la grande joie de son éditeur et au grand dam de certains libraires.

Le livre de Valérie Trierweiler en cours de réimpression

Si Merci pour ce moment permet à Valérie de Trierweiler de se venger de l’infidélité de François Hollande, il va également lui rapporter gros ! Deux jours après sa sortie, le livre est déjà en rupture de stock dans la plupart des points de vente, précise Le Figaro. Il a même battu le record de démarrage des ventes depuis cinq ans ! La maison d’édition Les Arènes, qui publie le livre de l’ex-première dame, avait initialement fait tirer 200 000 exemplaires et a annoncé qu’une réimpression était en cours. Joli démarrage en effet.

Les libraires se rebellent

Dans les librairies, le livre est souvent en rupture de stock… ou pas commercialisé du tout ! Certains libraires ont en effet exprimé leur agacement au sujet de ce livre vengeur via des petites affiches collées sur leur vitrine et photographiées par les twittos. Les librairies estiment donc ne pas être "la machine à laver du linge sale de Madame Trierweiler". D’autres teintent leur irritation d’humour : "Nous sommes libraires. Nous avons 11 000 livres. Nous n’avons pas vocation à être la poubelle de Trierweiler et Hollande. ‘Merci pour ce moment’ de compréhension." D’autres enfin choisissent de subtilement remettre à leur place les personnes désirant acheter le livre : "Désolés, nous n’avons plus le livre de Valérie Trierweiler mais il nous reste des ouvrages de Balzac, Dumas, Maupassant…" On comprend que les libraires de France n’ont guère envie d’être associés au déballage de linge sale de l’ex de François Hollande.

Valérie Trierweiler part en vacances

Alors que son livre met la pagaille dans la France, Valérie Trierweiler a choisi de s’éclipser à Madagascar selon Métronews. La raison de ce voyage est pour l'instant inconnue. Est-ce que l’agitation médiatique autour de la sortie de Merci pour ce moment la mettrait mal à l’aise ? Il fallait y réfléchir un peu plus tôt : quand on est cocue, soit on réagit avec classe… soit on écrit un livre.