Le Hobbit : un voyage inattendu était un des films les plus attendus de cette fin d'année 2012. Et pourtant, les sorties en fin d'année sont souvent les plus difficiles, et les moins réussies. Mais Peter Jackson fait bien sûr l'exception. Avec Le Hobbit, il renoue avec les aventures de la Terre du Milieu, et c'est un exercice dans lequel il excelle toujours autant. Il adapte ainsi, toujours d'un roman de Tolkien, le premier épisode d'une trilogie basée sur l'histoire de Bilbo Sacquet, que l'on aperçoit déjà dans la trilogie du Seigneur des Anneaux. C'est en effet l'oncle de Frodon, le héros des premiers films incarné par Elijah Wood. Et puisqu'il n'y avait pas de sorties importantes le jour de sa sortie, c'est d'une manière assez logique, mais pas moins spectaculaire, que Le Hobbit a pris la tête du box office américain. Car si en France le film n'a pour l'instant pas fait autant d'émules qu'attendu, de l'autre côté de l'Atlantique, tous les fans de la première trilogie se sont précipités dans les salles de cinéma.

Des recettes impressionnantes

Trois jours après sa sortie, Le Hobbit a déjà rapporté 84 millions de dollars. En terme de recettes, c'est plus que Le Retour du Roi, épisode final de la trilogie du Seigneur des Anneaux au même stade. C'est pourtant ce dernier film qui avait le mieux marché en ce qui concerne les démarrages en salles. Mais, alors que le Retour du Roi avait rapporté 377 millions de dollars au total, il reste peu probable que le Hobbit connaisse la même réussite sur le long terme. Mais en terme de record, le film a fait ses preuves. En effet, il a obtenu celui de la meilleure journée de démarrage pour un mois de décembre, mais  il s'est aussi offert celui du meilleur démarrage de l'Histoire pour un mois de décembre, ce qui n'est pas rien ! Alors ajoutez à cela le meilleur démarrage de la franchise du Seigneur des Anneaux... Non, Peter Jackson n'a vraiment pas raté son coup. Il a placé beaucoup d'espoirs dans ce film, qu'il considère comme "plus léger, plus drôle" que la première trilogie. Il a surtout misé sur la différence entre les personnages. "Bilbo est plus humoristique que Frodon." Mais malgré ce démarrage en trombe, les critiques commencent déjà à se faire entendre.

Des critiques mitigées

Ces chiffres d'entrées en salle ne reflètent malheureusement pas totalement la réalité. Car les fans absolus de la première trilogie se sont forcément précipités au cinéma pour aller voir le nouveau chef d'oeuvre de Peter Jackson. Mais les autres spectateurs, qui sont sûrement un peu moins fans, restent encore à convaincre. Ils ne font pas partie des premiers à s'être rendus au cinéma, et il faut maintenant être sûr qu'il iront le voir, malgré des critiques mitigées. Mais le fait de retrouver des personnages de la première trilogie permet à tous d'y trouver son compte, et c'est un plus pour le film. Les internautes ont réagi sur Twitter. Certains restent incertains : "The Hobbit, quelques plans toc, mais quel plaisir de retrouver la terre du milieu." tandis que d'autres approuvent plus clairement : "J'approuve "Le Hobbit" est un excellent film ! Vivement Décembre 2013".