La génération battle a engendré un petit génie, un "serial vanneur" qui devrait bientôt se faire un nom plus grand encore que Kev Adams.

On plaisante, Stéphane Bak n'a pas grand chose à voir avec le p'tit comique préféré des adolescentes qui trimbale son jean baissé sur M6.

Repéré par Shirley du Jamel Comedy Club, Stéphane Bak a fait ses armes dans son Blanc-Mesnil natal. Il y avait les enfants soldats, lui s'est engagé dans l'humour en "snipant" sur tout ce qui bouge.

Estampillé à 15 ans "plus jeune comique de France", Stéphane Bak a vite quitté le 9-3 pour débarquer sur la Croisette. En l'invitant sur le plateau du Grand Journal pour des interventions tranchantes remarquées, Michel Denisot en a fait la révélation du printemps.

Stéphane Bak compte aujourd'hui quelques 16 243 fans sur Facebook, mais pas Mme Philibaut, sa conseillère d'orientation, clashée en plein direct !

Stéphane Bak, début sur scène à 14 ans


Avec un panel qui va de la gentille moquerie de cours d'école à de cinglantes réflexions sociologiques (et en cela, il est plus proche du Comte de Bouderbala que de Jamel Debbouze), quelque chose nous dit que ce surdoué du stand up deviendra grand.

Premier rendez-vous avec le public en 2013 avec un spectacle produit par l'équipe de Bref. On attend impatiemment ses nouveaux sketchs car, pour le moment, il ressort malheureusement un peu toujours les mêmes répliques...