Après l'affaire Theo Van Gogh, voilà que les créateurs de South Park sont maintenant menacés.

On se souvient de la triste affaire du réalisateur néerlandais, tué sauvagement en 2004 par un islamiste pour avoir produit le long-métrage Submission, dénonçant la soumission des femmes dans l'Islam.

C'est désormais au tour des écrivains de la série animée américaine, Matt Stone et Trey Parker, d'être inquiétés.

Ils ont en effet reçu le message suivant : "Nous devons avertir Matt (Stone) et Trey (Parker) que ce qu'ils font est stupide et qu'ils finiront probablement comme Theo Van Gogh [comprenez mort, ndlr]."

Les rédacteurs du message ont expliqué que ceci était un avertissement et non une menace, pourtant ça y ressemble fort !

La raison de la polémique est la représentation faite du prophète Mahomet, notamment sous un costume d'ours, dans le 200e épisode du dessin animé South Park.

Cet outrage a provoqué la colère du groupe islamiste Revolution Muslim, car la religion musulmane interdit de représenter visuellement le prophète.

Un porte-parole de Comedy Central a  annoncé que la chaine avait remplacé par un bip sonore toutes les mentions du nom de Mahomet dans la bande son : "Je peux confirmer que Comedy Central a ajouté des bips audios après avoir reçu livraison du dernier épisode".

De plus, les images du prophète ont été couvertes en noir et une bannière défilait avec l'inscription "censuré".

Pourtant, le dessin animé américain est connu pour son ton très irrévérencieux et pour ne pas laisser de place à la censure.

Des personnalités politiques, en passant par les stars, les plus grandes légendes et les religions, rien ni personne n'est épargné !

On espère que la censure ne va pas finir par tuer Kenny pour autant !

Déjà en 2009, les créateurs de la série avait montré à quel point la censure pouvait être ridicule en se moquant ouvertement des islamistes.

Réponse à la censure par South Park :

Crédit photo : Épisode South Park 2006