Depuis plus d'un mois, Karim Benzema est dans la tourmente. Mis en examen pour "complicité de tentative de chantage" dans l'affaire de la sex tape visant le joueur Mathieu Valbuena, l'attaquant du Real Madrid dénonce un "acharnement médiatique". Il s'est expliqué hier soir, lors du journal de 20 heures sur TF1.

Une simple alerte

Accusé d'avoir mis la pression à son coéquipier des Bleus, Karim Benzema livre sa version. Il révèle l'avoir prévenu lors d'un rassemblement de l'Equipe de France à Clairefontaine : "Ce qui se passe, c'est simple. J'entends qu'il y a une vidéo qui tourne sur Valbuena, donc j'ai tenu à le mettre au courant"."Je me suis dit que je peux l'aider"a-t-il ajouté.

Une histoire d'argent ?

Karim Benzema est clair : pour lui il n'y a aucune histoire de gros sous entre lui et le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais : "Après que j'entende que j'ai fait du chantage, que je lui ai demandé de l'argent, ça me rend fou". Il s'explique : "Je n'ai pas besoin de gagner de l'argent. Quand je rends un service, je ne demande rien en retour. Lui-même sait que j'ai été sincère avec lui. Je n'ai jamais parlé d'argent ou quoi que ce soit". Le madrilène est convaincu que les médias ont influencé Valbuena pour lui faire dire ce qu'ils voulaient entendre : "Après, il s'est fait retourner le cerveau avec toutes les interviews".

Un passé trouble

Pour rappel, si Benzema est impliqué dans l'affaire, c'est aussi parce qu'un de ses amis Karim Zenati, au lourd passif, aurait eu un rôle dans le chantage : "c'est mon ami d'enfance. confie Benzema Il a eu un passé comme tout le monde. (...) Il est sorti de prison, il a saisi sa chance. C'est comme mon frère, quelqu'un de bien". Clamant montrer "l'exemple à beaucoup de jeunes" et "n'avoir jamais eu d'histoires", Karim Benzema a balayé d'un revers de main toute évocation à l'affaire de l'escort-girl Zahia :"J'ai été blanchi, il faut oublier".

Après s'être excusé d'avoir qualifié Valbuena de "tarlouze" (un terme "affectueux" selon ses dires...), Karim Benzema espère que l'enquête l'innocentera définitivement : "J'espère que cette affaire va bien se terminer. Je ne suis pas coupable. Je ne joue pas un jeu". Pas question pour lui de renoncer à sa carrière : "J'espère(...) qu'on va retourner tous en équipe de France pour gagner cet Euro."

Si les accusations dont il fait l'objet sont avérées, l'international de 27 ans encourt une peine allant de 5 à 7 ans de prison.

A découvrir aussi :

Résumé de l'affaire Benzema.

Karim Benzema sosie de Shia Labeouf ?

Ecrit par Quentin VERDIER