Selena Gomez n’est peut-être pas au mieux de sa forme ces derniers temps, entre sa maladie à soigner, son aventure chaotique avec Justin Bieber, et ses amies qui plient bagage les unes après les autres, mais elle a tout de même envie de faire rire ses fans ! Avec Behaving Badly, on découvre la jeune chanteuse entourée de stars de la comédie (mais pas seulement), interprétant le rôle d’une lycéenne entraînée malgré elle dans les mésaventures complètement loufoques de son prétendant ! Une comédie estivale qui semble ne pas manquer de sel, et qui plaira sans aucun doute aux Selenators : rendez-vous le 1er août pour la sortie du film !

Behaving Badly : La bande-annonce déjantée !

Rick Stevens (Natt Wolff) est un jeune homme éperdument amoureux de la belle Nina Pennington (Selena Gomez), mais qui, hélas, doit se confronter à la jalousie et le certain manque de subtilité de l’ex de la jeune fille, lui aussi toujours amoureux. Jusque-là, vous avez suivi ? Tant mieux, parce que la suite va vous sembler beaucoup plus nébuleuse. En regardant cette bande-annonce, on comprend, grosso modo, que le pauvre garçon, en essayant de séduire sa belle tout en esquivant les coups de son ancien petit ami, va prendre conseil auprès des mauvaises personnes (une sœur plutôt décomplexée, une cougar en mal de proies, un prêtre loufoque et quelques dizaines de filles dénudées) et provoquer une incroyable série de catastrophes. Le trailer nous annonce clairement le deal : ce film, léger et sans prise de tête, jongle avec les standards de la comédie américaine, à savoir l’absurde, le grand-guignol, et quelques jolies filles nues, puisqu’après tout, c’est l’été ! En revanche, la bande-annonce ne confirme toujours pas la présence, ou non, de Justin Bieber !

Behaving Badly avec Selena Gomez (nouveau trailer)

Un casting en or pour seconder Selena Gomez !

La fin de la bande-annonce, quant à elle, dévoile aussi clairement la qualité de la production (et le niveau de son budget !) : de véritables stars se bousculent au portillon pour plonger ce pauvre Rick Stevens dans les pires ennuis. On trouve ainsi, en vrac : Jason Lee en prêtre catholique ultra-bronzé, Elisabeth Shue en cougar, Heather Graham en avocate à tomber, Dylan McDermott en… en fait, on n’a pas vraiment compris ce qu’il jouait, mais il n’a pas l’air très commode avec cette moustache géante, Mary-Louise Parker en strip-teaseuse en ligne directe avec Dieu, et Cary Elwes, qui, semble-t-il, se fera arrêter par la police à un moment à un autre du film. Et un nain. Malheureusement électrocuté à cause d’un agent de police. Selena Gomez, au milieu de cette joyeuse bande, a l’air un peu perdue, mais reste toujours aussi mignonne, fraîche et romantique. Et puis, ça fait du bien de faire n’importe quoi, une fois de temps en temps !

Et vous, qu'en pensez-vous ?