Alors qu'une parodie de procès vient de se jouer hier après-midi à Los Angeles, l'agence Splash News nous offre en cadeau bonus une photo toute fraiche.

Cette photo est celle du sang versé par Rihanna lors de sa violente dispute du 8 février avec Chris Brown. Le sang est allé jusqu'à dégouliner dans les moindres petits interstices de la voiture du jeune homme, une magnifique Lamborghini grise métallisée de location.

Cette photo est plus vraie que nature et file des frissons. Ce cliché fait partie des pièces à conviction et pourrait être utilisée, comme d'autres détails, lors du véritable procès du chanteur qui se tiendra finalement le 06 avril.

VOIR LA PHOTO DU SANG DE RIHANNA DANS LA VOITURE DE CHRIS

Comme à la télé, un Expert de la police scientifique de Los Angeles (Gil Grissom ???) a étudié la scène de "crime" pour comprendre le déroulement de l'agression. C'est Hal Sherman, un ancien de la police de New York, qui a été chargé des analyses, voici son compte-rendu présenté à la cour :

"Du sang a été retrouvé autour du frein à main, des empreintes digitales venant d'éclaboussures sur le tableau de bord ainsi qu'un allume-cigare cassé : tout indique que le passager a été trainé jusqu'au siège du conducteur."

Des indices qui corroborent la manière dont Chris Brown a lâchement frappé Rihanna lui balançant la tête contre le pare brise, lui esquintant les mains et l'oreille en l'étouffant avec son bras jusqu'à ce qu'elle lâche prise et tombe dans l'évape...

Vous connaissez la suite, le jeune homme s'enfuit, laissant la jeune femme inconsciente dans la voiture jusqu'à ce que des passants lui viennent par hasard en aide.

Et pour une telle conduite, Chris Brown ne risque rien, absolument rien - ou tout juste la rémontrance d'un juge impuissant - tout ça parce que mademoiselle Rihanna aime autant son bourreau qu'elle en a peur...