Toutes les couvertures de magazines sont retouchées, c'est bien connu. Mais comme dit le célèbre dicton anglais, "Less is More" (moins il y en a, mieux c'est). Le problème, c'est qu'il n'est pas forcément appliqué à la lettre dans les journaux. Staragora revient sur les magazines qui en ont VRAIMENT trop abusé.

Jennifer Lawrence pour le magazine Flare


Jennifer Lawrence est l'une des plus belles femmes du monde. Ça n'a pas arrêté le graphiste fou de Flaire qui a retouché absolument toutes les parties du corps de l'actrice.

Jennifer Lawrence pour GQ


La pauvre Jennifer Lawrence n'a décidément pas de chance avec les médias, mais c'est cette fois pour la couverture de GQ que l'interprète de Katniss dans Huger Games a été retouché. Elle perd quasiment 1/3 de sa masse corporelle alors qu'elle porte très bien ses petites rondeurs.

Lena Dunham pour Vogue


Lena Dunham, qui milite activement pour la beauté naturelle et pour assumer son corps s'est fait retoucher par Vogue... Et ça n'a pas plu à la productrice, scénariste et actrice de la série Girls.

Britney Spears pour Candies


La popstar Britney a elle aussi subi la fureur du graphiste. Seins remontés, tatouage enlevé et cellulite évaporée... Difficile pour les jeunes femmes d'aujourd'hui de s'identifier à des modèles inatteignables.

Valérie Trierweiler, pour Richesse

Valérie Trierweiler before/after
Valérie Trierweiler before/after

La métamorphose est complète pour l'ex-compagne de François Hollande. On la retrouve sur la couverture du magazine japonais Richesse avec 20 ans de moins... Et une autre tête.

Écrit par PM