La semaine dernière déjà, Laurent Ruquier défendait ses troupes en demandant du temps pour que sa nouvelle équipe se mette en place.

Alors dimanche, essuyant une nouvelle salve de critiques après la deuxième émission de la rentrée, le présentateur a pris son Twitter pour défendre des scores jugés "mauvais" en les comparant avec ceux de ses collègues de France Télé : "Pour faire taire les critiques, Delarue: 9%; Elizabeth Tchoungui: 3%, Cyril Viguier: 4% et "On n est pas couché" : 20,9%".

Un post pas très fair-play mais terriblement efficace !

Même s'il est en effet trop tôt pour condamner définitivement la nouvelle version d'On n'est pas couché (sans Eric Zemmour, Eric Naulleau, ni Jonathan Lambert), on peut en revanche constater objectivement que l'émission a perdu 100 000 téléspectateurs d'un samedi sur l'autre, laissant ainsi TF1 en pôle de l'audience samedi soir en deuxième partie de soirée avec le documentaire spécial "New York 11 septembre : 10 ans après".

Dommage, car comme promis, Natacha Polony et Audrey Pulvar commencent progressivement à prendre leurs marques et à se montrer plus incisives avec les invités de l'émission.

France 2 réfléchit-elle déjà à un plan de secours ? Attention, Patrick Sébastien se tient prêt à faire tourner les mouchoirs...