Tout commence le samedi en fin d’après midi au moment d’aller chercher les places à l’hôtel Carlton situé sur la Croisette. Devant l’établissement, les voitures défilent pour être emmenées par les voituriers et les fans sont là. En effet, tout le monde ne vient pas chercher le fameux sésame ou s’installer dans l’hôtel pour la nuit, plusieurs centaines de jeunes gens parfois accompagnés de leurs parents attendent bien sagement devant le Carlton. De temps en temps, ils se mettent à chanter et à scander One D, One D, One D. Vous l’aurez compris, Zian Malik, Niall Horan, Harry Styles, Louis Tomlinson et Liam Payne ont des chambres dans l’établissement. Ils sont arrivés et les fans espèrent qu’ils leurs feront un signe.

Plus tard, les fans sont encore là, carnets et crayons à la main pour tenter d’obtenir des autographes mais cette fois-ci, ils ne sont plus devant le Carlton mais devant le Palais des festivals. Certains ont emmené des petits escabeaux pour prendre de la hauteur tandis que d’autres ont trouvé une place perchés sur un échafaudage qui fait face au tapis rouge. Les portes de la salle s’ouvrent à 18h45 et se refermeront à 20 heures. Pendant ce temps là, les stars affluent. Elles passent sur le tapis rouge. Prennent le temps de faire quelques photographies officielles et pour les plus sympathiques comme Katy Perry passent plusieurs dizaines de minutes à côté des barrières pour signer des autographes à ceux qui ne pourront pas entrer. Quand on voit que certaines vedettes, montent les marches quatre à quatre et que l’interprète de Roar n’a d’yeux que pour ses fans, on dit chapeau ! Certains feraient bien de prendre une leçon.

Quoiqu’il en soit, les stars ont défilé. Il y avait Olympe, Florent Pagny, Emmanuel Moire, Elodie Frégé qui s’est pris les pieds dans sa robe, Tal, Richard Gasquet, Miss France 2014, Flora Coquerel, Christophe Maé, Zaz, Will.I.Am ou encore James Arthur.

Une fois dans la salle, le chauffeur de salle donne ses consignes : "Vous, vous vous levez, vous, non puisque cela va gêner le cadreur, les filles il faut crier, il faut me mettre de le délire jusqu’à minuit, téléchargez My Light pour faire de la lumière avec vos portables, il y a aura 4 pages de publicités…" Il fait ensuite un état des lieux régional. Certains spectateurs sont de Bordeaux, d’autres de Marseille, de Toulouse, de Nice, de Paris et de sa région et bien entendu, la majorité des personnes présentes au Palais des festivals est de Cannes. Maintenant que tout le monde a été briefé, le show peut commencer.

Stromae et Will.I.Am ont mis le feu

Comme d’habitude cela démarre dehors, Nikos Aliagas, le maître de cérémonie ouvre les portes des dernières voitures qui arrivent devant le tapis rouge. Dans une, il y nos cinq garçons dans le vent, les One Direction qui nous offrent un magnifique "Aller les bleus" dont nous n’avons pas encore compris le sens. L’autre voiture est une BMW Isetta, elle est poussée par un petit garçon. A l’intérieur de ce véhicule devenu rare, on découvre un Stromae raide comme une statue. Des gardes viennent le chercher et le  porte jusqu’à la scène du Palais des festivals de Cannes. Le petit garçon qui était avec lui commence à bouger sur Papaoutai puis au refrain, Stromae se met enfin en mouvement. Il chante son tube et met le feu. Puis Will.I.Am le rejoint sur scène pour terminer le morceau et c’est la folie dans la salle. Le show commence véritablement maintenant.

Un show télévisé et télévisuel

La suite vous la connaissez, les remises de prix s’enchaînent, les artistes viennent chanter sur scène, Katy Perry est victime d’une erreur de l’ingénieur son de TF1 mais recommence en vraie pro, Florent Pagny et Christophe Maé sont honorés, les lumières sont au rendez-vous, la mise en scène est millimétrée, les applaudissements pleuvent. Dans la salle, nous n’entendons pas grand-chose de ce qui se dit lors des remises de prix. Pourtant, on nous demande de continuer à crier quand les remettants sont là. Leurs petits numéros ne sont pas pour nous mais pour la télévision. Même chose lorsque les machines à faire de la fumée sont enclenchées. Elle couvre complètement les chansons et font un bruit insupportable mais ce n’est pas grave puisqu’à l’antenne c’est bien. L’émission se poursuit comme à son habitude et petit à petit le palmarès se complète.

L’expérience que nous avons vécue est excellente. Le spectacle est très bien monté et voir des artistes de renom comme les One Direction, Katy Perry, Stromae, James Arthur et Will.I.Am en live a été un grand moment. Nous sommes un peu moins convaincus par la présence de tous les anciens de Danse avec les stars comme Alizée, Tal, Shy’M, Emmauel Moire, Keen’V… mais pourquoi pas. Après tout si le talent show de TF1 leurs permet de revenir sur le devant de la scène, c’est tant mieux pour eux.

Terminons ce compte rendu en vous disant que le show s’est terminé dans la joie et la bonne humeur et qu’à la sortie du Palais des festivals, les fans étaient toujours nombreux derrrière les barrières. Ils ont ensuite suivi leurs idoles devant les entrées des clubs qui les accueillaient pour la fin de la soirée et lendemain matin étaient dès 9 heures devant les hôtels dans lesquels avaient dormi les vedettes. Devant l’établissement qui accueillait Tal et Shy’m, une vingtaine de jeunes filles patientaient bien sagement de voir sortir leurs stars. D’autres fans avaient déjà pris la route du retour et son repartis en voiture, en train, ou en avion, l’esprit chargé de souvenirs.

Sarah-Louise Peigné