Chevelure blonde, regard lourd, voix masculine, Lizabeth Scott avait tout pour devenir une parfaite actrice de film noir, à l’image de Lauren Bacall ou Veronika Lake. Elle était dotée d’une beauté singulière et troublante, et d’une immense ambition artistique. Jeune première pour la Paramount, Lizabeth Scott devint hélas durant une partie de sa carrière le jouet des producteurs qui ne voyaient en elle que le moyen de concurrencer Lauren Bacall. Elle partagea pourtant la vedette avec les plus grands acteurs de son époque : Humphrey Bogart, Burt Lancaster, Barbara Stanwick, Raymond Burr, Dean Martin ou encore Jerry Lewis. Depuis 1972, elle s’était retirée des écrans pour mener une vie très discrète, souvent dédiée à des œuvres caritatives. L’actrice est décédée le 31 janvier d’une insuffisance cardiaque dans le centre médical de Cedar Sinaï, à Los Angeles. Retour sur ses 3 plus grands films.

En Marge de l’enquête (1947)

Le second film de Lizabeth Scott fut aussi celui qui la révéla au grand public. Elle y partage la vedette avec le grand Humphrey Bogart, qui s’est marié avec Lauren Bacall 2 ans plus tôt. L’acteur interprète le rôle du Capitaine Murdock, qui décide d’enquêter sur la mort de son ami dans un accident de voiture et fait la rencontre de sa veuve ‘Dusty’ Chandler, jouée par Lizabeth Scott. Son interprétation glamour et vénéneuse l’imposa comme l’une des stars féminines du film noir, très en vogue dans les années 40-50.

Fais-moi peur (1953)

Un film notable dans la carrière de Lizabeth Scott puisqu’il s’agit d’une comédie, de plus jouée par le célèbre duo Dean Martin et Jerry Lewis. Cette histoire rocambolesque d’un chanteur de cabaret amoureux d’une femme de gangster (Scott) permettra à la jeune femme de sortir des sentiers battus tout en interprétant l’un des rôles qui lui correspond le mieux : la femme fatale.

Amour frénétique (1957)

Dans ce film musical ayant pour héros Elvis Prestley, Lizabet Scott interprète Glenda Markle, une publicitaire aux dents longues qui promet monts et merveilles à Deke Rivers, un livreur au grand talent musical. Un film romantique et culte pour les fans d’Elvis, qui fournit également le pseudonyme d'Hervé Forniéri, plus connu sous le nom de… Dick Rivers !

Lizabeth Scott, En Marge de l’enquête