La mort de Paul Walker le 30 novembre 2013 a brisé des millions de fans, qui ont notamment connu l'acteur dans la saga Fast & Furious. Les membres des films ont évidemment été très affectés par cette disparition soudaine. Outre Vin Diesel, Michelle Rodriguez a aussi été très touchée et parle de sa grande peine et de ses démons dans un documentaire inédit.

Une peine immense

Après avoir appris l'accident de voiture mortel de Paul Walker, les membres de l'équipe de Fast & Furious qui était en plein tournage du 7e volet de la saga ont immédiatement manifesté leur peine. Vin Diesel a d'ailleurs prénommé sa fille Pauline, en hommage à son grand ami Paul Walker avec qui il avait lié une solide amitié. Quant à Michelle Rodriguez, elle a eu beaucoup de mal à accepter la disparition de Paul...

A l'occasion de la sortie du documentaire The Reality of Truth (La réalité de la vérité), l'actrice revient sur ce décès qui l'a véritablement secoué et qui la peine toujours beaucoup, même deux ans après le drame. Dans un extrait que s'est procuré TMZ, Michelle Rodriguez avoue avoir noyé son chagrin dans les substances illicites : "Quand j'ai perdu Paul, j'ai passé une année à juste être un animal", déclare-t-elle.

Un voyage et de la drogue pour guérir

L'actrice qu'on a aussi vue dans les filmsAvatar et Machete explique avoir fait un voyage initiatique au Pérou sous l'emprise de l'ayahuasca, une drogue chamanique. Elle a entamé ce périple afin de refréner toute la peine qu'elle ressentait et pour savoir comment "physiquement, sortir son esprit de l'existentialisme. Sortir son esprit de l'idée que la vie est transitoire".

Malgré elle, Michelle Rodriguez en a beaucoup voulu à Paul Walker d'être mort aussi tôt : "Je vais vous dire que mon voyage ayahuasca m'a rendue triste qu'il m'ait laissée ici. Ce n'était pas de la tristesse qu'il soit parti, mais plutôt de la jalousie qu'il soit parti le premier". En espérant que la peine de Michelle guérisse petit à petit au fil des années...