Marine Le Pen clashe (encore) une journaliste

Publié | Dossier Présidentielle 2012
Marine Le Pen clashe (encore) une journaliste

Lundi 16 avril, Marine Le Pen est partie de nouveau en guerre contre les journalistes en dénonçant des "délits de couple", qui nuiraient à certains candidats.

"Dis-moi qui tu es, d'où parles-tu et aux bénéfices de quels intérêts ?" Voici les exigences de Marine Le Pen.

Au micro de Sud Radio lundi 16 avril, la candidate du Front National met en doute le dégré de déontologie des journalistes pendant la campagne présidentielle.

Après la journaliste de La matinale de Canal +, Anne-Sophie Lapix, Marine Le Pen s'en prend à Caroline Roux et pointe du doigt la relation de la journaliste avec l'ancien directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy.

Marine Le Pen dénonce les injustices comme une vraie révolutionnaire et estime que certains journalistes ne sont pas impartiaux du fait de leurs relations personnelles avec des politiciens.

"Les Français ont le droit de savoir !" s'exclame-t-elle.

Cette phrase sonnerait presque comme un Indignez-vous !, mais illustre davantage le sentiment de persécution de la candidate.

Marine Le Pen a ainsi envoyé une lettre au CSA pour contester l'égalité de temps de parole qui ne serait pas respectée pour tous les médias.

Mais la candidate n'est pas la seule à se plaindre des journalistes.

Le 13 avril, Nicolas Dupont-Aignan avait interpellé Michelle Denisot et Michel Alpatie sur le plateau du Grand Journal en leur demandant leurs salaires qu'il juge excessifs.

Marine Le Pen critique Caroline Roux

Les avis des internautes