Le possible arrêt des Guignols de l’info, sur Canal Plus, crée la polémique. Pour le moment, rien n’est confirmé, mais les réactions s’enchaînent. Cyril Hanouna a proposé que l’émission bascule sur D8, et il y a quelques instants, sur Twitter, Delphine Ernotte, nouvelle président de France Télévisions a tweeté : "Si......Les #GuignolsDeLinfo seront les bienvenus sur @Francetele".

Si jamais l’émission humoristique phare de Canal Plus était amenée à disparaître de la chaîne cryptée, une seconde vie pourrait être envisagée sur une autre chaîne. En attendant de le savoir, Nicolas Canteloup qui a longtemps incarné les voix de plusieurs marionnettes des Guignols s’est exprimé, ce vendredi 3 juillet 2015, au matin, dans les colonnes du Parisien. L’humoriste qui triomphe dans son émission C’est Canteloup, aux côtés de Nikos Aliaages, sur TF1, à 20h45 a déclaré en interview pour nos confrères : "Si les Guignols sont virés, c’est un mauvais signal. (...) L’essence des Guignols, c’est d’éclairer notre vie par leur dérision".

Nicolas Canteloup poursuit : "J’ai été l’une de leur voix pendant dix-sept ans. J’ai baigné dans leur exigence éditoriale. Ils ont été les premiers à se moquer de leur propre chaîne. Plus tard, lorsque j’ai signé avec TF?1, j’ai demandé à la direction de me laisser une liberté totale". L’humoriste qui officie également le matin, sur Europe 1 n’oublie pas ses dix-sept années passées sur Canal Plus dans les Guignols et rappelle enfin : "Quand on voit des camarades la perdre, on se souvient que c’est une précieuse pépite, la liberté."

Alors, quel avenir pour les Guignols de l’info ?