Et si Marco, le séduisant et fougueux célibataire du Bachelor de NT1, n’était qu’un goujat de plus dans le monde impitoyable des émissions de dating ? On a beau le trouver craquant avec son accent et sa barbe de 3 jours, le beau gosse venu du sud nous a prouvé à plus d’une reprise qu’il y avait à revoir côté éducation.

1. Il sue comme un bœuf

Et nous ne sommes pas les seuls à l’avoir remarqué ! Diane s’est récemment confiée au site de Public et a admis que pour être très séduisant, le fringant célibataire ne souffrait pas moins d’un vrai problème de transpiration. Ce qui ne l’empêche pas de la jouer très collé-serré avec chacune de ses prétendantes, et ça, Marco, ce n’est pas classe du tout.

2. Il se jette sur toutes les filles qui passent

Et c’est bien pour cette raison que Shirley avait choisi de l’envoyer sur les roses… c’est le cas de le dire, puisque la candidate avait tout simplement refusé d’accepter la rose tendue par Marco, excédée de le voir passer du bon temps avec Diane, puis avec Laurie, à seulement quelques heures d’intervalle ! Il faudrait vraiment rappeler à Marco que chercher l’amour, ce n’est pas comme choisir un canapé chez Ikéa : il n’est pas censé TOUTES les essayer !

3. Il a viré Laurie pour une broutille

Marco serait-il un gros macho ? Parce que Laurie et Diane ont osé faire le mur pour partir s’éclater entre filles dans une boîte de nuit, le "gentleman" a complètement pété les plombs, sous le prétexte bidon qu’il ne supporte pas qu’on lui mente. Résultat, il a jeté Laurie comme un vieux mouchoir au cours du dernier épisode, alors que la jeune femme avait au moins eu le mérite d’affronter seule la tempête et de couvrir Diane. Est-ce qu’on lui demande de tout raconter de ses flirts à répétition aux autres candidates, nous ? Ben non.

4. Il n’est pas vraiment cool quand on lui résiste

Demandez à Shirley ou à Linda, les 2 candidates les plus rebelles au charme soi-disant dévastateur du bellâtre. Elles ont choisi de ne pas céder trop facilement à ses avances –et quand on sait que ses lèvres ont traîné absolument partout depuis le début de l’aventure, on les comprend-, mais doivent faire face à un Marco de plus en plus opiniâtre, bien décidé à obtenir un "moment d’intimité". Shirley a finalement cédé, Linda, pas encore… pour combien de temps ?

5. Il fait appel à ses potes pour trier les candidates

Non. Juste, non. Certes, Marco ne savait plus vraiment où donner de la tête au milieu de ces 12 jeunes femmes, toutes plus ravissantes les unes que les autres, mais de là à appeler ses copains Aldo et Stefano (déjà, ça, ça ne s’invente pas) à la rescousse… Les 2 compères touchaient-ils un "pourcentage" sur les demoiselles sélectionnées pour un tête-à-tête avec Marco, ou bien ont-ils préféré se rabattre sur les malheureuses délaissées ? Dans tous les cas, ce genre de comportement IRL serait franchement inacceptable. Et trahit une certaine immaturité de la part du Don Juan.

Ecrit par Lauren Mezière