Alors que le Parti socialiste est en pleine campagne de moralisation de la vie politique après l'affaire Cahuzac et que le gouvernement a décidé de jouer la transparence en publiant le patrimoine des ministres, il en est un qui aurait sans doute aimé que son fils se fasse discret en cette période.

Thomas Fabius, 31 ans, fils de Laurent Fabius, actuel ministre des Affaires étrangères, est dans le collimateur du parquet de Paris qui s’intéresse à l'appartement à 7 millions d'euros qu'il a acquis en juin 2012, selon Le Point. Le fils du ministre, déjà condamné en 2011 pour "abus de confiance" et qui avait alors choisi une procédure de plaider-coupable pour que l'affaire soit vite réglée, va devoir expliquer comment il a pu se procurer un tel bien alors qu'il ne paie pas d'impôts. Non imposable, le fils du ministre le plus riche du gouvernement ?

L'appartement que le jeune homme a acheté est l'ancienne demeure du réalisateur Claude Zidi. Ce prestigieux bien immobilier mesure 280m² et se situe à Paris, dans les beaux quartiers, of course. Thomas Fabius aurait expliqué au Point avoir financé sa maison de rêve grâce à un emprunt bancaire. D'après certaines sources du magazine Le Point, ce seraient des gains de jeu qui auraient permis au fils de l'ancien Premier ministre sous François Mitterrand de se faire ce beau cadeau.

La justice, comprenez par là le parquet de Paris, veut savoir comment Thomas Fabius a réussi ce tour de passe-passe. D'après Le Point, toujours, Thomas Fabius n'aurait jamais fait l'objet d'un contrôle fiscal, un contrôle qui permettrait pourtant de faire la lumière sur sa situation financière alors que Tracfin (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits FINanciers clandestins), un organisme du ministère des Finances qui chargé de lutter contre le blanchiment d'argent, aurait fait un signalement. Affaire à suivre...