On s'en doutait : c'est officiel !

L'interprète du titre Mon amour, Mon coeur, qui avait fait écho à nombre d'entre nous en 2007, a accordé une interview au magazine Public.

Elle livre quelques informations sur sa vision de l'amour et répond au passage à une question qui nous démangeait tous : Anaïs est-elle lesbienne ?

Lesbienne, pas vraiment. Bisexuelle, oui. Elle explique :

"L'amour n'est pas lié au genre. Je peux tomber amoureuse de n'importe qui: homo, hétéro, bi... Je tombe amoureuse d'une personnalité."

Les étiquettes ? Ce n'est décidément pas sa tasse de thé.

La chanteuse de 35 ans déclare tomber amoureuse d'une personne avant tout et évoque par la même occasion qu'elle a parfois eu envie de pouponner :

"Ça commence à me titiller. Mais j'ai du mal à me mettre en couple et je ne me vois pas mère célibataire.Les rares fois que j'ai eu des envies de bébé, j'étais très amoureuse."

Anaïs aurait-elle calmé sa haine des couples ?

Côté musique, la grenobloise a sorti son dernier album intitulé A l'eau de Javel le 5 mars dernier.

Parenthèse : un des titres s'appelle Je n'embrasse pas les garçons (tiens donc!) et la pochette du CD la présente dans un style plutôt androgyne.

Autant d'éléments qui peuvent accompagner ces déclarations.

Anaïs Croze souligne cependant durant son interview que "les temps sont durs pour les artistes".

"Je ne sais pas si cette tournée et cet album vont marcher. Il y a une vraie crise de l'industrie du disque, et le live est en danger. Si ça continue, je vais passer à autre chose."

Autre chose ? Mais quoi ! La chanteuse finit par livrer son job de secours en cas de crise...

"Pourquoi ne pas devenir masseuse en Nouvelle-Zélande? Quand je suis bourrée, je masse les gens."

On espère pour elle que son album se vendra bien et qu'elle n'aura pas à en arriver là !

"Danseuse privée", le dernier titre d'Anaïs