La masturbation en pleine heure de gloire ? Elle fait en tout cas son grand retour sur le petit écran avec des apparitions dans des séries telles que The Good Wife ou House of Cards.

Un retour en force


La branlette revient sur nos écrans et dans les médias, un article très sérieux de Vulture fait le tour des séries dans lesquelles des scènes de handjob sont au programme. On peut donc le retrouver dans un nombre impressionnant de shows. Serait-ce symptomatique d'un retour en force de la technique masturbatoire ? Elle avait un peu disparu de nos écrans pour une raison logique, selon Vulture, la masturbation serait un geste qui ne serait jamais appréciable quand il est fait par quelqu'un d'autre. Serait-on donc mieux servi  par soi-même ?

Le handjob dans les séries

On peut le retrouver dans pléthore de séries, notamment dans The Good Wife avec une scène devenue instantanément mythique où Alicia ( oui, la pourtant très sage Alicia !) met sa main dans le pantalon de son très sexy compagnon, Jason, incarné par Jeffrey Dean Morgan. L'action se déroule au restaurant, ce handjob, c'est le symbole de l'émancipation d'Alicia Florrick et son envie d'enfreindre les règles qui devient plus fort que son rôle de bonne épouse.
Dans Mad Men, Peggy est passablement énervée après que Don s'est envolé pour un road trip en la laissant en plan. Elle décide d'aller au cinéma et masturbe un inconnu. Elle montre par ce geste qu'elle aussi peut être insouciante et faire ce qu'elle veut, tout comme Don Draper, son boss.
Dans House of Cards, Claire Underwood, incarnée par Robin Wright, offre un très perturbant handjob à son garde du corps qui vient de lui annoncer qu'il l'aime depuis 8 ans. Elle le fait à la fois pour l'humilier (il est sur son lit d'hôpital) et pour le remercier pour tout ce qu'il a fait pour elle et son couple.
Cette scène montre toute l'ambivalence et la complexité de son personnage. Pour terminer cet article, on vous laissesur une citation de Woody Allen, "Ne te moque pas de la masturbation ! C’est faire l’amour avec quelqu’un qu’on aime...”.

P.M