L'Indigné Stéphane Hessel est mort

Le 27/02/2013 à 11:06
L'Indigné Stéphane Hessel est mort© La Nouvelle République

Stéphane Hessel, l'auteur d'Indignez-vous et ancien ambassadeur et résistant est mort. Il avait 95 ans.

Triste nouvelle pour les Indignés, leur chef de file, le diplomate et ancien déporté Stéphane Hessel est mort dans la nuit du mardi au mercredi 27 février.

C'est la femme de Stéphane Hessel, Christiane Hessel-Chabry, qui a annoncé la nouvelle de la disparition de celui qui, bien avant la publication de son essai "Indignez-vous", avait eu une vie hors du commun. En effet, l'ancien résistant et déporté Stephane Hessel avait été diplomate, chargé de mission à l'ONU mais aussi membre de la Commission nationale consultative des droits de l'homme durant 13 ans, de 1992 à 2005 avant de finalement connaître le succès avec l'édition de son livre intitulé Indignez-vous ! en octobre 2010.

Résistance et déclaration Universelle des droits de l'Homme

Né à Berlin en octobre 1917, Stéphane Hessel arrive en France à 7 ans. Élève brillant, une fois son diplôme d'études supérieures en poche, il intègre la résistance avant de se faire arrêter et déporter par la Gestapo en 1941, après deux ans de bons et loyaux services. Lors de la libération, Stéphane Hessel participe, en partenariat avec Rene Cassin, la Déclaration universelle des Droits de l'Homme et c'est à partir de ce moment que débute sa carrière à L'ONU. Carrière qui durera 5 ans.

C'est ensuite un tour du monde des fonctions qu'entame Stéphane Essel, après avoir été conseiller au cabinet de Mendes France, il sera premier conseiller à Saïgon  au Vietnam puis chef de la mission culturelle à Alger en Algérie. Retour aux Nations Unies pour l'homme politique qui devient représentant permanent de la France durant 4 années.

Indignez-vous !

Incroyablement décoré, Stéphane Hessel est tout de même Grand officier de la Légion d'honneur et il a reçu la Croix de guerre 1939-45 et la Rosette de la Résistance, c'est avec le livret Indignez-vous! vendu à plus de 4 millions d'exemplaires, que Stephane Hessel va goûter à la gloire. En effet, ce livre qui a succédé à ses autres écrits "Danse avec le siècle" (1997), "Dix pas dans le nouveau siècle" (2002) et "Citoyen sans frontières" (2008), l'a propulsé au rand d'exemple dans de nombreux pays.

"Indignez-vous !", sorti en octobre 2010, est une petite bombe qui prône la non-violence et le droit à un monde plus juste. Juste une petite dizaine de pages et une tonne de fougue feront de ce pamphlet la base de manifestants partout dans le monde comme en France, en Espagne ou encore en Grèce. Passionnée même à plus de 90 ans, l'ancien diplomate déclarait même dans les colonnes de La Nouvelle République en janvier 2012 : "Il faut être exigeant vis-à-vis des formations politiques qui souhaitent prendre le pouvoir. Il ne faut pas soutenir n'importe qui n'importe comment. Il faut être ferme sur les valeurs que l'on veut défendre et les imposer aux forces politiques, quelles qu'elles soient : si elles sont autoritaires il faut essayer de les mettre à la porte, si elles sont non-autoritaires, il faut leur insuffler un véritable esprit de démocratie !"

C'est sur ces mots que s'en est allé celui qui a dansé avec son siècle et éclairé le suivant. Pour les plus nostalgiques, sa plume ne nous aura pas vraiment quitté puisque le 13 mars prochain, son dernier livre, À nous de jouer, sous-titré "Appel aux indignés de cette terre", devrait au moins ramener Stephane Hessel parmi nous le temps de quelques lignes...

Les avis des internautes