A 28 ans, tout réussit au rappeur américain Kendrick Lamar. Son troisième album To Pimp a Butterfly sorti en mars 2015est un franc succès. Le 20 octobre 2015 sera la consécration pour le poulain de Dr Dre qui va faire une petite virée dans le monde de la musique classique, puisqu'il sera rejoint lors d'un concert, par l'Orchestre national des Etats-Unis.

De Compton à l'orchestre symphonique

Kendrick Lamar s'est fait connaître en renouant avec les fondements du rap. Peu enclin à imiter le style tape-à-l’œil de nombreux rappeurs, l'artiste se concentre sur des thèmes de société sérieux (son dernier disque traite en l'occurrence des inégalités sociales envers les Afro-américains au quotidien). Originaire du quartier sensible de Compton, berceau du célèbre groupe de rap N.W.A, faisant actuellement l'objet du biopic Straight Outta Compton, il était logique que le rappeur fasse également partie de la bande son du film.

Après le gangsta rap, Kendrick Lamar va quelque peu changer de registre lors de cette collaboration, le temps d'un concert le 20 octobre 2015 au Kennedy Center de Washington, avec l'Orchestre national des Etats-Unis. C'est Steven Reineke, directeur musical du New-York Pops, connu pour avoir collaboré avec des artistes de musique dite "populaire", qui dirigera cet orchestre symphonique.

Le mariage rap et musique classique

Si cette pratique de collaborer sur scène avec un orchestre était auparavant plutôt utilisée par les groupes de rock (Scorpions, Deep Purple, Metallica), il semblerait que le rap tente de plus en plus l'expérience. En 2014, Reineke avait déjà dirigé une collaboration au Kennedy Center entre l'Orchestre et des rappeurs tels que Nas ou Jay-Z.

Quand Nas rencontre un orchestre symphonique !