Ce dimanche 10 janvier 2016, un hommage a été rendu aux 149 victimes des attentats en France, en janvier et novembre 2015. A 11h00, François Hollande, Manuel Valls et Anne Hidalgo ont dévoilé au pied du chêne du souvenir, planté place de la République, à Paris, la plaque en hommage aux victimes, (sur laquelle on peut lire : ‘’A la mémoire des victimes des attentats terroristes de janvier et novembre 2015, à Paris, Montrouge et Saint-Denis. Ici même, le peuple de France leur rend hommage’’), avant d’observer un moment de silence et rejoindre la scène installée pour l’hommage rendu en musique aux victimes des attentats, pouvant être suivi sur un grand écran installé place de la République. L’hommage débute avec Johnny Hallyday qui a interprété le titre Un dimanche de janvier, écrit par Jeanne Cherhal après la Marche républicaine, du dimanche 11 janvier 2015 qui avait réuni près de quatre millions de personnes dans les rues de la Capitale.

L’hommage aux victimes des attentats

Le choix de Johnny Hallyday pour chanter place de la République, ce 10 janvier a été controversé, l’artiste ayant été maintes fois caricaturé dans des numéros du journal satirique Charlie Hebdo. Vêtu de noir, en toute sobriété, le rockeur a interprété ce titre avec des paroles poignantes : "Des millions de regards. Et de larmes à peine essuyées. Des millions de pas sur les boulevards. Un dimanche de janvier."

Johnny Hallyday a ensuite quitté la scène pour rejoindre les personnes venues place de la République assister à la suite de l’hommage rendu aux victimes des attentats de janvier et novembre 2015. Le Chœur de l’Armée française a interprété Les prénoms de Paris, titre de Jacques Brel, datant de 1961, avant la lecture de l’allocution de Victor Hugo, prononcée le 5 septembre 1870, à l’issue de son retour d’exil. Après cette lecture, le Chœur de l’Armée française a interprété un deuxième titre, Le temps des cerises, de Jean Baptiste Clément, datant de 1866. Le Chef de l’Etat et la Maire de Paris ont ensuite déposé une gerbe de fleurs, avant d’observer une minute de silence. Le Chœur de l’Armée française a chanté une troisième fois, interprétant pour conclure, "La Marseillaise". La cérémonie s’est achevée un peu avant 11h30.

L’hommage place de la République

Des milliers de personnes sont attendues dans l’après-midi, pour se recueillir, place de la République, pouvant notamment déposer des bougies et des fleurs en hommage aux victimes, au pied du chêne du souvenir.

Johnny Hallyday chante "Un dimanche de janvier", place de la République

A lire aussi :

Johnny Hallyday en concert-hommage place de la République