Lorsque l’autobiographie de Johnny Hallyday, écrite à quatre mains avec l’écrivaine Amanda Sthers, était parue l’année dernière aux Editions Plon, les réactions avaient été nombreuses, et pas toujours flatteuses. On se souvient entre autres de la réflexion pas très sympathique d’Alessandra Sublet, mais surtout, de l’indignation de l’ex-femme du rockeur, Adeline Blondieau. Son premier geste avait été d’envoyer une lettre publique à Amanda Sthers, d’ailleurs émouvante, pour évoquer le mal causé par les déclarations infamantes proférées à son égard. Son second mouvement sera beaucoup plus agressif : Adeline Blondieau décide de se lancer dans une guerre judicaire dès février 2013 contre Johnny Hallyday et Amanda Sthers.

Adeline Blondieau, rassurée ?

Le frère d’Adeline Blondieau, Alexandre Blondieau, est également son avocat, et c’est en tant qu’avocat qu’il déclare à RTL : "C’est une satisfaction. Quatre paragraphes sont visés dans la plainte. Mr. Hallyday, Mme Sthers et l'éditeur Plon vont être jugés pour diffamation publique au tribunal correctionnel."

Un procès qui risque bien de tourner au grand déballage médiatique, car Adeline Blondieau compte bien faire entendre sa vérité après avoir été vivement épinglée dans les écrits de Johnny Hallyday et Amanda Sthers. L'éditeur Plon, avait d'ailleurs été condamné à 1€ symbolique de dommages et intérêts. Insuffisant, sans doute, pour l’actrice et mère de famille qui écrivait en février 2013 ces mots à Amanda Sthers : "Je sais, Madame, que vous écrivez aussi pour les enfants, vous leur avez consacré quelques ouvrages, traitant notamment des peines et douleurs comme la séparation des parents. Je sais, pour les avoir lus, que vous avez écrit ces textes en pensant à vos propres enfants. En écrirez-vous un, Madame, pour consoler les miens du mal que peut leur faire une telle salissure ?"

Adeline Blondieau traitée de "serpent" et d’ "hystérique", l’ex de Johnny contre-attaque !

Il faut dire que les quelques paragraphes consacrés à la rencontre et aux deux mariages d’Adeline et de Johnny dressent un portrait assez ordurier de celle qui, au début de son histoire d’amour, n’était qu’une toute jeune fille. Johnny Hallyday était un ami de son père, et quand le coup de foudre survient, Adeline n’a que 14 ans, et Johnny, 43. Lorsqu’ils se marient, elle a 19 ans, et est sur le point de rentrer à la Sorbonne.

Leur premier mariage fut tumultueux, et fut suivi d’une seconde noce tout aussi chaotique. Ils se séparent pour de bon en 1995, et depuis, Adeline Blondieau s’est efforcée de mener une vie plutôt discrète tout en poursuivant sa carrière à la télévision, et a toujours très peu évoqué son existence avec le chanteur. Une réserve dont il lui faudra sans doute sortir pour réussir à convaincre le juge.