Ce mercredi 18 mars 2015, Dieudonné a été jugé par le tribunal de correctionnel de Paris, après sonmessage polémique posté après les attentats survenus contre la rédaction de Charlie Hebdo et l'HyperCacher de la Porte de Vincennes. Dimanche 11 janvier 2015, au soir, Dieudonné postait le message suivant sur son compte Facebook : "Après cette marche historique, que dis-je... Légendaire ! Instant magique égal au Big Bag qui créa l'Univers !... ou dans une moindre mesure (plus locale) comparable au couronnement de Vercingétorix, je rentre enfin chez moi. Sachez que ce soir, en ce qui me concerne, je me sens Charlie Coulibaly".

Le 4 février dernier, jour de l'audience, Dieudonné avait assuré condamner "sans aucune retenue et sans aucune ambiguïté" les attentats. A l'issue de l'audience, le parquet avait demandé 200 jours-amende à 150 euros la journée, soit 30.000 euros d'amende, pour Dieudonné. Une peine de jours amende implique que le condamné voit cette peine transformée en emprisonnement s'il ne s'acquitte pas de la totalité de l'amende. Et le tribunal de correctionnel de Paris a condamné le polémiste Dieudonné pour son message "Je me sens Charlie Coulibaly", à deux mois de prison avec sursis, pour "apologie du terrorisme".