Le concours Trace Music Star a débuté le 25 novembre 2015. Il est ouvert à tous les talents musicaux en France et dans les départements français que sont la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion, Saint-Barthélémy, Saint-Martin et Mayotte. Les gagnants des demi-finales de la Caraïbe et de l'Océan indien s'envoleront pas la France afin de participer à la grande finale Trace Music Star qui se tiendra à Paris en avril 2016, face à des talents du WATI B et des membres de Trace. Après The Shin Sekai, membre du jury des demi-finale Caraïbe et Océan indien, Black M, un des parrains du concours Trace Music Star, nous a parlé de son engagement de cette superbe aventure.

Staragora : Pourquoi avoir accepté le challenge Trace Music Star ?

Black M : Je trouve que l'idée est bonne. On a suivi l'édition de l'année dernière en Afrique et ça nous a parlé immédiatement. Je ne suis pas le décisionnaire, mais quand on m'a proposé de devenir parrain de l'aventure j'ai accepté.

Staragora : Qu'est-ce que tu penses apporter à un nouvel artiste qui se lance dans la musique ?

Black M : Je pense qu'un nouvel artiste peut regarder mon parcours, je peux le conseiller. En regardant mon parcours et celui du WATI B, sans parler, il peut apprendre.

S : Qu'est-ce qu'il y a de plus au WATI B ? Quelle est la petite touche en plus du WATI B ?

BM : C'est le meilleur label du monde. Plus sérieusement, sans nous comparer aux autres labels, au WATI B, on a une ambiance très familiale, chacun fait ce qu'il veut. L'artiste qui gagnera Trace Music Star sera bien avec nous.

S : L'artiste gagne un duo avec un membre du WATI? Si c'est toi, comment ça pourrait se passer ?

BM : L'artiste sera complètement libre d'aller où il veut. De faire selon son envie.

S : As-tu une idée du genre d'artiste que tu aimerais voir gagner ? De quel univers ? Homme, femme, jeune, vieux ?

BM : N'importe qu'elle personne, de n'importe quel domaine, rap, r'n'b, ce qu'elle veut, du moment que le gagnant m'en met plein la vue.

S : As-tu eu le temps de voir les vidéos des premiers participants qui ont été uploadées ? Il y a pas mal de talents dont Sheraz qui reprend "Hello" de Adele ?

BM : Je n'ai pas encore eu le temps de regarder, mais je vais m'y pencher et t'en mieux si y'a du lourd.

S : Quels seront tes critères pour sélectionner le vainqueur ? La voix, le look ?

BM : Ça va être un tout. Pas seulement la voix. Moi par exemple j'aime les artistes qui ont du charisme. Si le gagnant réunit la voix, le charisme et apporte quelque chose de nouveau, si je sens la personne, ça va le faire.

S : Et quels sont selon toi les artistes du WATI B qui réunissent tes critères ?

BM : Ils m'impressionnent tous à leur manière. Je travaille avec eux, mais si je devais choisir je dirais Lefa et Docteur Beriz : deux personnages forts de ce label. Mais je ne suis pas objectif, je travaille avec tous et je les apprécie tous.

S : Et tu te verrais créer ton propre label ? Avoir ta propre écurie comme Maître Gims qui a Monstre Marin Corporation.

BM : Très honnêtement pas du tout.

S : Ça ne t'intéresse pas ?

BM : Non pas du tout. Je pense que je n'ai pas fini, je ne suis pas assez gros pour pouvoir me lancer dans ce genre d'aventure. Mais c'est mon avis. J'ai un album qui a très bien marché, je compte enchaîner plusieurs projets, albums ou me mettre dans l'acting, mais je ne me vois pas tout stopper là maintenant et me dire "voilà j'suis un boss je vais produire des gens".

S : Le fait d'être sur le projet Trace Music Star c'est déjà de la recherche de talent, l'air de rien.

BM : Oui, mais je ne suis pas tout seul à être impliqué. Donc ça va, je peux assumer. Gérer un label tout seul, signer des gens, là tout de suite, je dis non.

S : C'est une question d'humilité ou tu te dis que tu n'as pas les épaules pour ?

BM : Les deux. Je ne suis pas prêt dans ma tête et l'idée même me gêne. Me dire que j'ai sorti un album et soudain je suis boss d'un label, ça colle pas. Mais attention, je ne critique pas la manière de faire de mon collègue Gims. Lui, il est très très fort et c'est quelque chose qu'il voulait faire depuis très longtemps. Dès tout petit il voulait sa place de boss.

S : Black M tu as un enfant, si jamais lui aussi veut se lancer dans la musique ou participer à un concours comme Trace Music Star, quelle sera ta réaction ?

BM : Franchement, je vais suivre mon fils dans tout ce qu'il entreprend, du moment que c'est dans le positif. J'espère tenir ma parole.

S : Est-ce qu'il y a un métier que tu ne voudrais pas qu'il fasse ?

BM : S'il prend sa décision, s'il est déterminé, je le suivrais.

S : Qu'est-ce que tu dirais aux candidats de Trace Music Star ?

BM : Force à tous. Gagnant ou perdant, vous êtes tous des artistes. Persistez et ça va payer.

S : On te retrouvera sur la finale en avril 2016 ?

BM : J'espère bien.