"Intersections" de David Marconi : Un thriller violent plein de suspense

Publié
"Intersections" de David Marconi : Un thriller violent plein de suspense

"Intersections" est le nouveau film de David Marconi. La rédaction de Staragora a assisté à l’avant-première et vous parle en détails de ce thriller dont l’action se déroule en plein désert…

Intersections fait partie des films qu’on garde en mémoire pendant des semaines après l’avoir vu. David Marconi a misé sur l’action et la trame plus que sur le côté psychologique pour ce dans ce film. Ce n’est pas pour rien que le réalisateur a choisi de donner ce titre à son long-métrage.

Intersections, c’est l’histoire de cinq personnages qui se rencontrent de façon fortuite ou peut-être pas, dans le désert du Maroc. Ce qui est encore plus intrigant, c’est que ces personnages se rencontrent dans des circonstances un peu particulières puisqu’ils se retrouvent en tête-à-tête après avoir tous été impliqués dans un accident. Il y a le couple d’Américains apparemment pas si commun que cela, en pleine lune de miel au Maroc en route pour visiter un fort à 2h du premier village.

Il y a un amant qui suit sa belle jusqu’au bout du monde même pendant sa lune de miel. Il y a ce prisonnier, trafiquant de diamants, qui se montre hostile et méfiant envers les autres. Mais il y a aussi une femme et son bébé dont on ne comprend pas bien l’origine et dont le soi-disant meilleur ami meurt dans l’accident. Ces personnages qui tentent tant bien que mal de s’aider les uns les autres, sont rejoints par un mystérieux homme qui se dit réparateur "de choses qui doivent être réparées". Sous un soleil de plomb, avec une eau et des victuailles rares, les personnages apprennent à se connaître, à se reconnaître et à se détester. Ce qui fait la force de ce film, ce sont les nombreuses surprises auxquelles sont sujets les spectateurs. Quand on regarde Intersections, une chose est sûre, on ne s’ennuie pas. On va même jusqu’à vouloir anticiper et passer à la scène suivante tant le suspense est fort. Quel lien ont ces personnages qui ont des origines complètement différentes ? Pourquoi retournent-ils leur veste à longueur de temps ? Le passé de chacun étant dévoilé petit à petit, les différentes pièces du puzzle sont peu à peu recollées, notamment grâce aux flash-backs du réalisateur.

N’oublions pas cependant qu’Intersections reste un thriller plutôt violent. Pris dans une situation où l’instinct de survie est la seule arme de défense, les personnages usent sans pitié de la violence. Les personnages font un choix et certains d'entre eux doivent être supprimés pour le bien de tous et surtout pour le bien de chacun. Jusqu’au bout, le suspense demeure et on y reste bien accrochés. Ames sensibles s’abstenir…

Ce qui est également très bien tourné dans le film de David Marconi, c’est que le spectateur ne parvient pas à prendre parti. Entre un jeune couple d’Américains pas tout à fait net, un amant qui tente de détruire un mariage, un trafiquant de diamants qui s’est fait torturer, une femme dont le désir est purement égoïste ou encore un père qui a perdu son enfant et veut à tout prix se venger, on ne sait plus trop qui défendre dans cette mascarade. Tous ont raison et tous ont tort. Impossible de compatir pour l’un ou pour l’autre même si la fin du film nous réconcilie sur ce point.

Staragora vous recommande ce film plein de rebondissements et de surprises. On passe un bon moment même si parfois l’envie de nous cacher les yeux nous démange…

Bande-annonce du film "Intersections" de David Marconi

Les avis des internautes