Le 26 décembre dernier avait lieu la grande finale de la France a une incroyable talent. Pour cette septième saison, c’est la troupe Die Mobilés venue de Cologne qui repart avec les 100.000 euros. Pascal, représentant français de la troupe s’est confié sur le parcours de son groupe et sa victoire.

Une victoire toute en beauté

Die Mobilés, grand gagnant 2012, est un groupe d’artistes allant de 24 à 55 ans. Point particulier : ils viennent tous de pays différents. Mais une chose est sûre, Die Mobilés n’a pas volé son titre. Des phases de qualification à la grande finale, la troupe a su nous faire rêver grâce à des tableaux d’ombres chinoises corporelles très inventifs et poétiques. Le 26 décembre dernier, alors qu’ils concourraient face à 11 autres finalistes, les artistes composant le groupe se sont dépassés en proposant une succession de tableaux sur le thème de l’amour sur la chanson She de Charles Aznavour. Cette prestation a conquis le jury et les téléspectateurs. Gilbert Rozon, touché par la performance, avait d’ailleurs déclaré : "Vous êtes une sorte de pâtisserie très fine pour moi, vous êtes magnifiques.". Pascal, qui a joué les ambassadeurs pour sa troupe a exprimé sa joie et remercie ceux qui ont voté pour Die Mobilés. Quand on lui demande d’expliquer les raisons de leur victoire, Pascal pense que les ombres chinoises corporelles font "resurgir l’enfant qui est en nous et simplifient les choses. Toutes les personnes, quel que soit leur âge, peuvent y projeter sa propre fantaisie". Il est vrai que les prestations offertes par la troupe étaient féériques, de quoi plaire aux petits comme aux grands.

Le concours de M6 est un bon tremplin pour les artistes qui veulent se faire connaitre. Mais Die Mobilé n’est pas une nouvelle troupe : "La compagnie existe depuis bien longtemps", explique Pascal. Cela fait même vingt ans qu’il en fait partie. Pascal confie aussi que la troupe n’est pas connue en France mais qu’elle commence à s’imposer dans les pays voisins. Avec les 100.00 euros, Die Mobilés espère monter un spectacle qui les fera mieux connaitre. Nul doute que cela leur permettra de passer de l’ombre à la lumière.

La persévérance et la passion

Die Mobilés a prouvé à travers l’émission qu’ils avaient la persévérance et la passion de leur art. Pascal donne quelques conseils pour ceux qui comme lui ont longtemps travaillé avant de connaitre la gloire : "Il faut s'accrocher à son rêve. Il faut croire en soit. Il ne faut pas lâcher. Il faut travailler bien sur, on a rien sans rien. Mais ceux qui feront tout ça, c'est sûr, ils y arriveront". Si vous ne vous lassez pas de voir les prestations de Die Mobilés, sachez que la troupe représentera la France au Festival Juste pour rire de Montréal. Pascal se dit en tout cas fier de représenter son pays.