Handball : Les frères Karabatic avouent avoir parié mais pas triché

Le 01/10/2012 à 15:06
Handball : Les frères Karabatic avouent avoir parié mais pas triché© BFMTV

Interpellés ce week end, des joueurs de l'équipe de handball de Montpellier doivent s'expliquer sur le possible match truqué du 12 mai. L'avocat des frères Karabatic, Luka et Nikolas, parlent en leur nom. Faute avouée à moitié pardonnée ?

Tout s'emballe dans l'affaire du match de handball truqué. Le 12 mai dernier, Montpellier a perdu face à Cesson une petite équipe bretonne. Si sur le coup, la défaite des champions de France n'a rien eu de suspect, depuis, des éléments parlent en la défaveur de l'équipe accusée d'avoir fait exprès de perdre afin de favoriser des parieurs qui ont misé gros sur la défaite de Montpellier. Et en plus ces parieurs seraient pour certains des porches des joueurs voire même des joueurs eux-mêmes. L'affaire a éclaté la semaine dernière et depuis, le journal L'Equipe a balancé les noms des frères Karabatic et d'autres joueurs. Mieux, ceux-ci ont été interpellés dimanche 30 septembre après leur match contre le Paris Saint Germain et ont été placés en garde à vue pour s'expliquer sur ce match qui remonte presque 5 mois. D'après Le Parisien, le double champion olympique Nikola Karabatic et 16 autres personnes se sont faits cueillir et doivent dire si oui ou non il y a eu triche. Parmi eux donc 2 ex joueurs de Montpellier qui jouent désormais à Paris, le kinésithérapeute du club, Nikola et Luka Karabatic et des proches comme des compagnes et du personnel de la Française des Jeux. Jeny Priez, compagne de Luka Karabatic et animatrice sur NRJ12 a elle aussi été interpellée. Elle est depuis suspendue de l'antenne de la chaîne de la TNT et sa garde à vue aurait été prolongée. Et selon Le Parisien, elle pourrait être transférée à Montpellier. Ce qui est sûr, c'est que pour ce match qui ne représentait pas un grand enjeu (les Montpelliérains étaient déjà sacrés champion), des gros paris ont été placés et la Française des Jeux a été surprise de l’intérêt des parieurs pour ce match où environ 80 000 euros ont été engagés. Une somme dont la Française des Jeux n'a pas l'habitude et qui a attiré son attention au point de clôturer les paris dans la matinée. En tout, les paris auraient rapporté près de 200 000 euros.

Eric Dupond-Moretti, ténor du barreau, est l'avocat des frères Karabatic. Il fait plusieurs déclarations : "La police a cru bon d'organiser cette garde à vue qui n'était pas utile". Il ajoute : "Ils ont parié, c'est une infraction sportive, pas une infraction pénale (...) pour que la justice puisse intervenir dans cette affaire, on a besoin d'un match truqué, faute de quoi, sur le plan pénal, il n'y a rien". A noté que les deux frères, ainsi que 3 autres joueurs n'étaient pas sur le terrain lors du match du 12 mai car blessés. Ils n'ont donc pas joué et pas pu influencer le match en direct. Sur la radio RTL il poursuit : "Le match truqué, ça se démontre, c'est le procureur qui doit le démontrer, ces hommes démentent de la façon la plus farouche avoir truqué ce match, ce ne sont pas des tricheurs, le match n'a pas été truqué". On attend le fin mot de cette histoire qui met beaucoup de gens dans l'embarras. D'ailleurs, Patrick Vignal, adjoint au maire chargé des Sport à Montpellier ne cache pas sa colère et sa déception et traite certains de "sales gosses et de pieds nickelés. Il déclare : "C'est un gâchis pour le club, les joueurs non impliqués, le staff, les supporters, l'image de la ville". Montpellier doit disputer un prochain match mercredi 3 octobre contre Toulouse. Pour l'instant, il est maintenu. Mais qu'en sera-t-il demain ?

Les avis des internautes