Cette année, Staragora s'est rendu à Groningen, soit à l'autre bout de la Terre (au moins) prêt à affronter le froid, tester toutes les croquettes et ne vivre que de musique pendant trois jours aux Pays-Bas ! Invités au festival Eurosonic, nous avons découvert les artistes les plus marquants de la scène européenne. Le festival fêtait ses 28 ans d'existence et a réuni, comme chaque année, les professionnels de la musique. De nombreux programmateurs se réunissent au nord des Pays-Bas pour découvrir les artistes qui seront présents dans leur festival cet été.

Le cadre a de quoi séduire. Groningen est une ville étudiante de 190 000 habitants où les salles de concert sont presque aussi nombreuses que les vélos ! Il faut savoir que dans les années 50, si un établissement souhaitait servir de l'alcool après 22h il devait automatiquement proposer un spectacle. Les bars ont donc très souvent une salle de concert ! A taille humaine, la ville permet de passer d'une salle à l'autre à pied. Bref, la ville parfaite pour enchaîner les concerts.

Les coups de cœur de la rédac

De mercredi 14 janvier à dimanche 18 janvier, le festival Eurosonic a présenté plus de 300 artistes dans près de 30 salles différentes. Une fête de la musique géante ! Le festival s'est ouvert sur la cérémonie des European Border Breakers Awards où les artistes européens qui marchent le mieux hors de leur pays sont récompensés. C'est par exemple Indila, qui nous a d'ailleurs accordé une interview, qui représentait la France. Nous avons également eu droit à un show qui dépote de Mo (Danemark) et avons été bercés par la voix de Mélanie De Biasio (Belgique). The Common Linnets (Pays-Bas) a reçu le Prix du Public et nous a permis de découvrir un groupe de bluegrass, mêlant Americana et Country sur le son de (très) nombreuses guitares. Amoureux mélancoliques, jetez-vous sur leur album éponyme ! Parmi nos coups de coeur sur scène on pense notamment à Jacco Gardner (Hollande) au son psychédélique venu tout droit des années 60, complètement planant. Sans surprise, nous avons été hypnotisés par Natas Loves You, avec une pop teintée de psyché hyper sensuelle. Difficile de ne pas succomber à l'appel du 8th continent... Bonus, ils sont aussi sympas qu'ils sont doués, la preuve en interview ! Ce groupe luxembourgeois fait écho à de nombreux groupes francophones pendant le festival faisant honneur à la France ! Nous pensons entre autres à Talisco, Shaka Ponk ou nos petits chouchous : Moodoïd.

Ludivine Olives