Le Grand Prix de Monaco de Formule 1 a lieu ce dimanche 24 mai 2015. La course sera marquée par un hommage qui sera rendu au pilote Jules Bianchi, toujours dans un état critique depuis son accident de course, le 5 octobre 2014, lors du Grand Prix du Japon. La monoplace Marussia du pilote français était passée sous le leste d’une grue de remorquage. Depuis, Jules Bianchi a été hospitalisé au Japon, avant d’être rapatrié en France, pour la suite de ses soins médicaux, à Nice.

Jules Bianchi avait réalisé une belle course en 2014, à Monaco, raflant une belle neuvième, qui a permis la survie financière de l’équipe, jusqu’en fin de saison, avant une liquidation judiciaire. L’écurie Marussia s’appelle désormais Manor, et le team compte bien rendre hommage à Jules Bianchi, ce dimanche.

Les pilotes auront également une pensée émue pour Jules Bianchi, ce week-end, notamment Fernando Alonso qui s’est confié dans les colonnes du journal L’équipe, hier, jeudi 21 mai 2015. Le pilote espagnol a déclaré à propos de la neuvième place de Bianchi au volant de sa Marussia en 2014 : "Vous ne pouvez pas imaginer ce qu’il a fallu de talent à Jules pour marquer des points. (…) Il pilotait une voiture loin d’être compétitive. Ce qu’il a réalisé ici est une sorte de miracle. Neuvième dans un Grand Prix de Formule 1 marquait le vrai début de sa carrière".

Le pilote McLaren Mercedes confie son émotion à l’idée de disputer le Grand-Prix de Monaco, sans Jules Bianchi, hospitalisé à quelques kilomètres là, à Nice : "Revenir ici un an après sans le retrouver à nos côtés sur la grille, c’est vraiment très triste. (…)A chaque course, je pense à Jules. Cette semaine, ce sera sans doute plus délicat de comprendre la destinée et ce qui lui est arrivé l’an dernier".

Le champion du monde de la discipline en 2005 et 2006 termine ses confidences : "Il est à Nice, pas loin de nous. J’espère qu’il pourra ressentir le surcroît d’énergie que nous lui envoyons." L’émotion sera vive à Monaco, ce dimanche, sur le circuit de Monte-Carlo.