Le 13 juillet 2013, l’acteur Cory Monteith décédait brutalement d’une overdose à l’âge de 31 ans. Une mort soudaine qui avait anéanti ses fans, ses proches et ses collègues, mais surtout sa petite amie, Lea Michele, qui était également sa partenaire dans la série Glee. Près de trois ans après la disparition de Cory Monteith, Lea Michele a fait son deuil et même retrouvé l’amour (même si l’histoire n’a malheureusement pas duré), mais elle n’a jamais oublié l’acteur. Elle vient d’ailleurs de le prouver en révélant un tatouage qu’elle arbore désormais en son honneur.

Lea Michele encre le numéro de son "quaterback" dans sa peau

Ils étaient jeunes et auraient dû avoir la vie devant eux, mais les addictions de Cory Monteith ont mis un terme brutal à leur belle histoire d’amour. En 2013, Lea Michele a perdu son petit ami, et cette expérience douloureuse l’a bien sûr marquée à jamais. L’actrice et chanteuse a heureusement réussi à avancer, aussi bien personnellement que professionnellement, mais le décès de Cory Monteith fait néanmoins partie de son histoire. C’est la raison pour laquelle Lea Michele a décidé de rendre un hommage permanent à l’homme qu’elle a aimé. Sur Instagram, la jeune femme a dévoilé un tatouage minimaliste, qui représente simplement le chiffre 5. Il s’agit du numéro de maillot de Finn, le personnage interprété par Cory Monteith dans Glee. "Un autre… pour mon Quaterback… #5", a écrit Lea Michele en légende de la photo. Non, ce n’est rien, juste une poussière dans l’œil…

Lea Michele a perdu sa grand-mère

Lea Michele a visiblement vécu une semaine difficile émotionnellement parlant. Outre ce tatouage qui a dû réveiller bien des souvenirs, l’actrice a également dû faire face à la mort de sa grand-mère. Elle a d’ailleurs posté la photo d’un autre tatouage, réalisé en même que celui pour Cory Monteith, qui représente une tasse de café sur son annulaire. "J’ai perdu ma merveilleuse grand-mère cette semaine, a-t-elle expliqué. Ce n’était pas une grand-mère ordinaire. Elle m’a donné ma première tasse de café quand j’avais huit ans. Elle a dit des choses inappropriées à tous mes petits copains. Elle ne m’a jamais fait de tarte ou tricoté un pull. Mais c’était ma grand-mère et je l’aimais… plus que tout… Je t’aime Grand-mère." On envoie tout notre soutien à Lea Michele en cette difficile période

Ecrit par Coraline Butruille