Ce week-end n’a pas été de tout repos dans le monde du rap américain ! En effet, en concert à l’Hollywood Bowl, samedi 26 septembre 2015, Kanye West voulait continuer la soirée à Beverly Hills. Cela dit, le mari de Kim Kardashian a dû rentrer bredouille à cause des autorités de Los Angeles. Pendant ce temps, Drake clashait de nouveau Meek Mill sur la scène du Landmark Music Festival à Washington.

Meek Mill est "déjà mort" pour Drake

Malgré les excuses de Meek Mill, Drake se montre rancunier. Le rappeur performait, samedi 26 septembre 2015, au Landmark Music Festival à Washington et n’a pas hésité à relancer les hostilités avec son rival. En effet, sur scène, le jeune homme, qui cartonne cette année avec son nouvel album, a expliqué à son public qu’il n’avait pas besoin de soutien de leur part dans son clash avec Meek Mill, puisque pour lui, son rival est "déjà mort". Cela dit, les fans de Drake n’ont pas hésité à crier "F**k Meek Mill", pour le plus grand plaisir de leur idole. Meek Mill répondra-t-il à ces nouvelles attaques ? Affaire à suivre !

Kanye West, privé d’after party

Si Kanye West n’a pas clashé l’un de ses rivaux sur scène, à l’image de Drake, le rappeur a tout de même eu quelques soucis ce week-end. En effet, souhaitant faire une after party de son concert à l’Hollywood Bowl, samedi 26 septembre, le père de North West est reparti bredouille. Selon le site TMZ, les autorités locales ont coupé court aux festivités à cause du bruit et du monde à une heure si tardive. Kanye West a donc remballé tout son matériel et est reparti sans se faire remarquer. Cela dit, si le rappeur n’a pas pu réaliser son after party, sa candidature à la Maison Blanche est toujours d’actualité. Interrogé par Vanity Fair, la star a déclaré : "Je veux que tout le monde gagne. Quand je vais me présenter pour être président, je ne veux être contre personne", avant d’ajouter : "Je pense que chaque candidat a quelque chose à offrir à l'autre. Cette bataille de gladiateurs occulte le vrai but recherché. Le monde a besoin d'aide et le monde a besoin que toutes les personnes de pouvoir et d'influence s'allient pour les aider". Si jamais le mari de Kim Kardashian devient président, il ne devrait plus avoir de souci à se faire pour organiser des after party à la Maison Blanche !