Donald Trump a encore frappé un grand coup en déclarant, lundi 7 décembre, qu’il souhaitait refuser l’entrée sur le sol américain à toutes les personnes de confession musulmane, qu’elles souhaitent se rendre sur le territoire pour leurs vacances, leurs études ou pour y travailler. Étonnamment, les dérapages multiples du candidat ultra-républicain lui ont toujours permis de progresser dans les sondages. On peut cependant se rassurer en surfant sur le web, et en constatant que l’homme d’affaires reconverti à la politique est loin de faire l’unanimité. Mieux encore, certains n’hésitent pas à utiliser une arme dévastatrice pour contrer ses propos les plus nauséabonds : l’humour.

J. K. Rowling compare Donald Trump à Voldemort

Le lendemain de la diffusion des propos anti-Musulmans de Donald Trump, hier 8 décembre, l’auteur de la série à succès Harry Potter a clairement signifié son désaccord sur Twitter : "Quelle horreur. Voldemort était loin d’être aussi méchant…" Quand on sait que l’une des inspirations du sorcier maléfique était Adolf Hitler en personne (l’éradication des Moldus renvoyant aux heures sombres de la Shoah), on connaît désormais l’opinion de J. K. Rowling sur le candidat républicain...

Heidi Klum répond aux propos sexistes de Trump

En août dernier, Donald Trump avait fait part d’une délicatesse sans pareille en déclarant que l’ancien mannequin Heidi Klum ne valait plus un 10/10 –charmante référence, vous l’aurez compris, à un système de notation consistant à évaluer le physique d’autrui. La top model, indignée par cette remarque, a cependant su faire preuve d’humour en postant sur ses comptes Twitter et Instagram une vidéo où on la voit poser devant un photographe en T-Shirt. La note 10/10 est épinglée sur son haut, jusqu’à l’irruption d’un homme portant un masque de Donald Trump, qui décroche l’affichette pour la remplacer par un plus modeste 9,99/10. Heidi Klum semble surprise, puis adresse finalement un haussement d’épaules et un éblouissant sourire à la caméra !

Le maire de Londres pointe le vrai danger

Donald Trump n’a pas fini de nous démontrer ses talents de diplomate : il a su notamment se mettre à dos le maire de Londres Boris Johnson en déclarant que certains quartiers de la capitale britannique étaient si radicalisés qu’il était dangereux de s’y aventurer. Une "absurdité complète et absolue" a déclaré le maire, ajoutant : "la seule raison pour laquelle je ne m’aventurerais pas dans certains quartiers de New-York, c’est parce que je risquerais d’y rencontrer Donald Trump".

Une appli qui bloque les contenus évoquant Donald Trump

Le web n’a pas que de bons mots à offrir pour contrer Donald Trump. Quelques petits génies de l’informatique ont ainsi décidé de passer à la vitesse supérieure en mettant au point une application capable de détecter et de bloquer tout contenu citant le nom de Donald Trump, justement baptisée "Trump Trump" ("Battez Trump", ndlr). La meilleure arme contre le candidat néo-libéral pourrait bien être de le condamner au silence médiatique !

Une photo de Donald Trump fait hurler de rire les réseaux sociaux

On finit par une touche de subtilité et de bon goût dans ce monde de brutes. En novembre dernier, un utilisateur de TumblR a été touché par une inspiration divine : souhaitant sans doute révéler le vrai visage de Donald Trump au monde, il s’est ainsi livré à un étonnant portrait en mosaïque du candidat républicain, composé de 500 photographies de sexes masculins ! A découvrir par ICI. Le résultat est tout simplement bluffant et a amusé des millions d’internautes sur Facebook et sur d’autres réseaux sociaux. Récompensant ainsi largement le créateur, après qu’il a passé des heures en "recherches documentaires" pour composer son portrait. Donc, oui, Donald Trump est une tête de b***, ça se confirme.

A lire aussi sur Staragora :

Laurent Ruquier clashe Donald Trump

Steven Tyler d’Aerosmith menace de poursuivre Donald Trump en justice !