Comme chaque année, le magazine Forbes Africa et la chaîne musicale TRACE Africa ont établi leur classement des stars africaines les plus influentes au niveau international. Ce palmarès est établi en fonction de plusieurs critères : leur popularité sur les réseaux sociaux, le nombre de vues pour leurs vidéo Youtube, ou encore le nombre de leurs featurings.
En 2015, c’est donc le roi du Coupé-Décalé DJ Arafat qui remporte la palme. Il faut dire qu’entre son succès en Côte d’Ivoire et son influence grandissante en France, l’inventeur du "Nouchi R’n’B" a beaucoup fait parler de lui ces 10 dernières années. Y compris pour ses frasques et ses déclarations polémiques !

DJ Arafat : l’un des fondateurs du mouvement ‘’Coupé-Décalé’’

Fils d’une chanteuse souvent épinglée pour sa "vulgarité", Ange Didier Houon est né en 1986 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Souvent livré à lui-même durant les tournées de sa mère Tina Glamour, il connaît la vie de la rue, la drogue et les gangs dès l’âge de 11 ans. Il est repéré par le producteur Roland le Bilinguiste alors que le mouvement musical "Coupé-Décalé", qui commence à être en vogue au début des années 2000, offre au jeune homme l’occasion d’imposer ses sons. Ses amis libanais d’Abidjan le surnomment "Yasser Arafat", et c’est tout naturellement qu’il adopte son nom de scène DJ Arafat. Dans son 1er album, la chanson Hommage à Jonathan le révèle au grand public et lui offre l’opportunité de faire ses premières armes en France. Il revient sur sa terre natale après 2 ans et demi d’absence : 2 nouveaux albums sont nés de son aventure dans l'Hexagone en 2005 et 2006. Il rencontre un immense succès sur tout le continent africain avec sa nouvelle danse, le Kpangor, et les singles qui l’accompagnent. En 2008, il signe une participation au morceau African Tonik qui remporte un vif succès en France. Entre 2009 et 2013, il sort pas moins de 5 albums studio, en nom propre ou en collaboration, et des dizaines de singles. Un nouvel album est prévu pour 2016 sous l’égide du label du célèbre Maître Gims et d’Universal Studio, qui devrait l’imposer pour longtemps dans le domaine de la pop africaine. Des featurings de Maître Gims, Sarkodie, Tiwa Savage ou encore Fally Ipupa sont annoncés.

Le règne contesté du "dictateur" de la pop africaine

Depuis 2014, la compétition se fait de plus en plus rude pour DJ Arafat qui doit se mesurer à d’autres poids lourds du show-biz africain, tels que ses grands rivaux Serge Beynaud (autre roi du Coupé-Décalé), Francky Dicaprio ou Debordeaux Leekunfa. Ses clashs fréquents avec d’anciens camarades ou des concurrents en font un peu le "Booba" de la côte ivoirienne, et certains scandales mis à jour menacent son triomphe en Afrique comme en France. Il a ainsi vivement été critiqué lorsqu’une vidéo où on le voit maltraiter son ex-compagne est diffusée par une autre de ses ex. Ses déclarations polémiques sur le métro, qu’il qualifie de "moyen de transports pour les pauvres", dressent contre lui une partie de son public issu de milieux modestes. DJ Arafat est également devenu l’ennemi de Jessy Matadorancien petit ami de Siham Bengoua, lorsqu’il a déclaré que celui-ci injuriait la musique ivoirienne. Bref, DJ Arafat est loin d’être un "ange", mais il semblerait que ça lui réussit !

A lire aussi sur Staragora :

La pression monte entre Booba et Kaaris

Booba se met au zouk