Diam's a déjà deux livres à son actif, dont le second, Mélanie, Française et musulmane, sort ce jeudi 21 mai en librairie. Pour assurer la promo de ce second ouvrage, Diam's s'est confiée au micro de Thierry Demaizière, la voix off des portraits de Sept à Huit. L'interview sera diffusée le 24 mai prochain et on a déjà appris pas mal de choses sur l'ancienne rappeuse qui a divorcé et a eu un second enfant. Diam's parle de tous ces bouleversements dans son livre, mais aussi de sa foi et de sa vie en tant que musulmane et femme voilée aux pays des droits de l'Homme.

Sur son divorce, Diam's de son vrai nom Mélanie Georgiades explique : "Lorsque j’ai annoncé mon divorce autour de moi, j’ai lu l’étonnement sur les visages, comme si la femme musulmane — de surcroît voilée — n’avait pas le droit de se séparer en cas de conflits conjugaux." La séparation a néanmoins été un choc pour la jeune mère qui s'est alors retrouvée seule avec sa fille de 5 mois à l'époque. On apprend qu'au moment de la diffusion de son interview sur TF1 en 2012, son couple battait déjà de l'aile. Elle ajoute : "Depuis plusieurs mois déjà notre couple souffrait, nous avions essayé de patienter, en espérant que tout s’arrange, au moins jusqu’à la naissance de Maryam. Mais ça n’a pas été le cas."

Concernant l'islam, Diam's explique : "’Islam fait partie de la France car il vit dans le cœur de nombreux Français aujourd’hui (...). Je suis française et musulmane et je n’ai pas à choisir. Je suis française et musulmane : j’ai des racines et des ailes."

Malheureusement, impossible de parler d'islam en France sans parler de terrorisme et de l'attentat de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015. A ce sujet Diam's exprime sa peur et sa consternation : "La violence des actes et l’impact des mots étaient oppressants. Dans mon cœur, de nombreux sentiments se bousculaient : choc, horreur, réprobation et interrogations." Selon Diam's, les terroristes sont membres de "sectes" et leurs actes ne représentent pas l'islam. Ce que l'ex-star de la chanson veut avant tout, c'est vivre en paix avec son nouveau mari et ses enfants. Diam's habite d'ailleurs à la campagne, à 45 minutes de Paris, dans un village de 1 000 habitants où tout se passe bien. Au sujet de son voile, Diam's raconte une d'ailleurs une anecdote, où elle s'est fait insulter de "Belphegor" à cause de sa tenue. Elle explique que face aux remarques, elle reste calme : "Aujourd’hui, je préfère le silence. […] Etre différent, est-ce vouloir du mal à l’autre ? Si moi, Mélanie, je m’habille différemment de mes voisins, cela signifie- t-il que je veux du mal au pays qui m’a portée et éduquée ?"

Extraits du livre Mélanie, Française et musulmane, aux éditions Don Quichotte, en librairie le 21 mai.