Une polémique autour du salaire des acteurs fait rage dans le monde du cinéma et Dany Boon a été vivement critiqué pour ses revenus. Alors que Le Figaro publiait le 19 février un classement des acteurs les mieux payés en France, et révélait ainsi que Dany Boon occupait la première place pour la deuxième année consécutive, le journal apprenait aussi que  l’acteur aurait tout fait pour que ce classement ne soit pas rendu public.

Ses revenus en 2012  s’élèvent à 3,6 millions d’euros notamment grâce à deux films : Astérix et Un plan Parfait dans lequel l’actrice Diane Kruger joue également

Selon une journaliste du Figaro, le porte-parole de Dany Boon aurait affirmé que l’acteur était contre la publication de ce classement et qu’il ne voudrait plus accorder d’interview au journal si le classement y paraissait : "Le ton est monté, on est passé aux menaces. Ça a fini comme ça : Si c'est comme ça il ne donnera plus jamais d'interview au Figaro."

Au cours d'une interview accordée le 28 février au Figaro, l’acteur Dany Boon raconte sa version de l'histoire et révèle qu'il n'a pas tenté de dissimuler ses revenus. C'est son porte-parole qui aurait pris l'initiative de menacer Le Figaro : "Quand l'article est paru, je l'ai trouvé plutôt positif avec des photos très belles. J'ai appelé mon porte-parole. Il m'a alors dit qu'il avait contacté la rédaction. C'était sans mon avis et sans mon accord. Je lui ai demandé de le préciser et de s'en excuser. J'étais fâché et désolé de cette situation. Cela ne me ressemble pas. Tout cela n'est pas bien grave mais il fallait que ce soit dit."

Dany Boon évoque la polémique autour des salaires des personnalités du cinéma et lorsque le journaliste du Figaro lui demande pourquoi il n’aime pas parler d’argent , l’acteur explique : "Parler du salaire des acteurs est tout à fait nouveau. De Funès vivait dans un château et on ne lui posait jamais ces questions, Fernand Reynaud roulait en Rolls Royce. Si j'arrive au studio comme ce matin en Rolls, le lendemain, je fais la Une de tous les magazines."

Il fait également part de son étonnement vis-à-vis des critques : "Quand j'entends certains, à la télévision, dire que c'est du hold-up, je suis très choqué. Cela revient à considérer mes rémunérations comme du vol."

Ce qui agace Dany Boon, c'est que l'on parle de ses revenus trop élevés mais qu’à aucun moment on évoque qu'il a aidé des association avec son argent : "On n'écrit jamais qu'après Bienvenue chez les Ch'Tis, j'ai donné 20% en plus de salaire à toute l'équipe. Que j'ai réuni avec Jérôme Seydoux 2,5 millions d'euros pour le Ch'tifonds. Que je m'investis dans Children Action, une association basée à Genève." L’acteur a en même temps tenu à préciser qu’il n'a pas"un centime d’argent public" dans son salaire.

Dany Boon est finalement revenu sur Vincent Miraval à qui il a"envoyé la facture de la différence en lui précisant que je donnerais l'argent à des œuvres caritative" car celui-ci lui a inventé un salaire "délirant" pour le film Astérix dans le journal Le Monde. En effet ce dernier avait déclaré que Dany Boon a perçu 1 million d’euros alors qu’il n’a touché que 600 000 euros.

Et vous pensez-vous que les acteurs sont trop payés ?