Une pléiade d’artistes

Mardi 12 mars, un concert de soutien pour les Gilets Rouges de Virgin MegaStore avait lieu au Divan du monde, à Paris. Le célèbre magasin Virgin qui diffuse la culture grâce à ses 1200 salariés habillés d’un gilet rouge est en effet en danger et risque la fermeture définitive. A Paris plusieurs personnalités s’étaient déjà données rendez-vous au Virgin Megastore des Champs-Elysées le 23 janvier dernier afin de soutenir publiquement les employés du magasin. Ce mardi 12 mars, certains ont décidés de revenir, et d’autres chanteurs sont venus exprimer leur soutien sur scène. Pour l’occasion, Tal était présente. Elle a interprété son titre Le droit de rêver ainsi qu’une reprise de Michael Jackson. Leslie aussi était là pour chanter Je me fous, un extrait de son dernier album ainsi qu’une reprise de Pink, Try. D’autres artistes sont venus gonfler les rangs au fur et à mesure de la soirée. Mickaël Miro, devenu papa il y a peu, Tété ou encore Mokobé sont tous venus se produire sur scène et ainsi souhaiter bon courage aux employés de Virgin.

Le même combat pour tous !

Staragora était présent lors de ce concert et en a profité pour interviewer Tété et Mokobé. Ils ont gentiment accepté de répondre à nos questions pour nous faire part de leur combat.

C’est Tété, la chanteur qui s’était produit en duo avec Corneille et auteur de A la faveur de l’automne qu’il reprend sur scène qui se livre en premier.

Staragora : Pourquoi être intervenu ce soir ?

Tété : C’était normal pour moi en tant qu’acteur de la culture. Je devais faire en sorte que la diffusion culturelle continue. C’est important. Sans ça, je n’aurais pas pu résonner. Pareil pour Virgin. Et ils vendent du rêve. C’est très important pour les générations à venir.

S : Pensez-vous justement qu’avec la fermeture de Virgin, le disque physique soit en danger ?

T : Il est challengé comme on dit dans les médias. Je pense qu’une révolution est en marche comme quand le cd a commencé à remplacer la cassette.

S : A terme, ce sont donc les artistes qui sont en danger ?

T : Un  artiste qui ne peut pas résonner, il ne peut pas se faire connaître, sortir des chansons. C’est difficile pour lui. Ce soir je suis venu pour rendre hommage aux soldats de l’ombre. Ceux qui nous font résonner.

Staragora a ensuite pu obtenir quelques mots de Mokobé. Le rappeur qui avait fait un duo avec Arielle Dombasle était venu interpréter son célèbre Oh la la :

Staragora : Pourquoi êtes vous présent ce soir ?

Mokobé : Tout simplement par solidarité. C’est important. Un artiste ne doit pas être ingrat. C’est important d’être là. Important d’apporter son soutien pour les emplois aussi. C’est important pour moi.

S : Soutenir Virgin, c’est se positionner contre le téléchargement illégal quelque part ?

M : Oui c’est vrai. C’est se positionner contre le téléchargement illégal. Mais avant tout ça, je ne suis pas du tout dans cette optique. C’est vraiment pour les emplois à la base. Le fait qu’à un moment il faut aussi penser à eux. Ne pas se dire : Oui on va vendre moins de disques ! Ce n’est pas ça le combat. C’est un autre combat ce soir.

S : Vous êtes confiant pour l’avenir de Virgin ?

M : Visiblement il y a déjà quelques idées. Donc on verra…

S : Et s’il fallait continuer le combat encore plus loin ?

M : Aucun souci. J’étais là avant, je suis là ce soir, je serais là demain.

Le concert s’est ensuite poursuivi jusqu’à 22h30. Des groupes composés de salariés de Virgin se sont même produits sur scène. En tout cas, les artistes n’ont pas hésiter à venir exprimer leur soutien sur les planches de la scène du Divan du monde et espèrent tous que Virgin arrivera très vite à se redresser.

L.A.