Les fans de comics et amoureux des licences Marvel l'attendent avec impatience : le film Captain America : Civil War sort dans les salles françaises le 27 avril et regroupe une pléiade de super-héros. Entre Ant Man, Vision, Iron Man ou encore la Veuve Noire, les Avengers et autres personnages Marvel sont de la partie. Si le film annonce beaucoup d'action, nous n'avons pas été totalement convaincus à la rédaction...

Le pitch de Captain America : Civil War

Steve Rogers, alias Captain America, est à la tête des Avengers, qui ont pour mission de sauver le monde. Mais face aux immenses dégâts collatéraux engendrés par leurs interventions, le gouvernement décide de mettre en place un organisme afin de contrôler leurs faits et gestes. C'est là que les choses dégénèrent. Le groupe se scinde en deux : d'un côté, Steve Rogers souligne ne pas vouloir travailler sous les ordres du gouvernement, tandis que les autres se rangent derrière Tony Stark, qui étonne tout le monde en décidant de se soumettre... La guerre entre les super-héros éclate.

Le casting de Captain America : Civil War

Dans ce nouveau film Marvel, on retrouve évidemment les piliers des Avengers : Captain America (Chris Evans), Iron Man (Robert Downey Jr.), la Veuve Noire (Scarlett Johansson) ou encore War Machine (Don Cheadle). Mais on rencontre aussi de nouveaux personnages dans ce volet : Wanda Maximoff (Elizabeth Olsen), T'Challa / Black Panther (Chadwick Boseman) ou encore Vision (Paul Bettany). Les fans de comics attendaient surtout un personnage très particulier dans Captain America : Civil War : Spider-Man, interprété par Tom Holland, qui fait sa toute première apparition aux côtés des Avengers. Outre les super-héros, on retrouve l'Agent 13 Sharon Carter, joué par Emily VamCamp qu'on connaît pour son rôle dans la série TV Revenge.

Ce qu'on a aimé

Pour une fois, les héros d'un film ne se battent pas uniquement contre des méchants, mais aussi entre eux ! On a aimé voir une autre facette des super-héros, qui peuvent également être en désaccord, et se livrer à une véritable guerre contre ceux qui étaient jusqu'alors leurs alliés.
Les spectateurs qui aiment l'humour et l'action seront servis puisque les blagues s'enchaînent grâce notamment à Iron Man (mention spéciale aussi pour le jeune Spider-Man) et dès le début du film, on plonge dans une grosse séquence de bagarre et de poursuites. On découvre aussi des scènes épiques entre plusieurs super-héros : vous verrez alors qui est le plus fort entre Captain America, Iron Man et le Soldat de l'hiver...

Ce qu'on a moins aimé

Captain America : Civil War met une bonne demi-heure avant de bien démarrer. Dommage pour un film qui dure tout de même 2h30... On déplore également un méchant (le personnage de Zemo, interprété par Daniel Brühl) qui manque de charisme : face à tant de super-héros, on aurait préféré un acteur plus imposant, que ce soit par le physique, comme par sa personnalité.

Les véritables fans de Marvel n'apprécieront pas le fait que les personnages ne sont pas assez développés. Parce qu'ils sont nombreux dans Captain America : Civil War, les super-héros sont survolés : la personnalité de chacun n'est pas beaucoup mise en avant. De plus, le réalisateur, Anthony Russo, omet de dévoiler un élément clé de l'histoire qui explique la scission entre les super-héros : s'ils signent le contrat du gouvernement, ils s'engagent à révéler leur véritable identité au monde, ce qui les met, eux et leur famille, en danger contre les ennemis. On comprend mieux pourquoi certains s'opposent à cette signature !

De plus, les non-initiés à l'univers des comics ou qui n'ont suivi les aventures des divers héros Marvel peuvent vite se retrouver perdus face à tant de noms et de super-héros dans Captain America : Civil War. Un petit récap' sur les personnages Marvel s'impose avant d'aller voir le film.

Le fait marquant

A l'origine, Robert Downey Jr. ne devait faire qu'une petite apparition dans Captain America: Civil War. Mais l'acteur avait une autre envie : apparaître plus longtemps dans le film, ce qui nécessitait un plus gros salaire. Il en était hors de question pour le directeur général de Warner, Ike Perlmutter qui a expliqué ne plus vouloir d'Iron Man au casting. C'est là que Kevin Feige, le président de Marvel est intervenu, faisant en sorte que l'acteur obtienne son gros chèque de 40 millions de dollars.

La bande-annonce de Captain America : Civil War